BFM Business

La fraude aux prestations sociales estimée entre 540 et 808 millions

La fraude aux prestations sociales serait comprise entre 540 et 808 millions d'euros en 2009, sur environ 60 milliards de prestations versées, selon le ministère du Travail et le secrétariat d'Etat à la Solidarité. /Photo d'archives/REUTERS/Leonhard Foege

La fraude aux prestations sociales serait comprise entre 540 et 808 millions d'euros en 2009, sur environ 60 milliards de prestations versées, selon le ministère du Travail et le secrétariat d'Etat à la Solidarité. /Photo d'archives/REUTERS/Leonhard Foege - -

PARIS - La fraude aux prestations sociales est estimée entre 540 et 808 millions d'euros en 2009, sur environ 60 milliards de prestations versées...

PARIS (Reuters) - La fraude aux prestations sociales se serait élevée à 540 à 808 millions d'euros en 2009, sur environ 60 milliards de prestations versées, selon le ministère du Travail et le secrétariat d'Etat à la Solidarité.

La fraude représenterait ainsi 0,91% à 1,36% du total des sommes versées et "ces sommes sont recouvrées à hauteur de 88% dans les trois ans", précisent-ils jeudi dans un communiqué après la publication par Le Parisien d'une étude confidentielle.

Selon ce rapport de la Caisse nationale des allocations familiales, 2,15% des assurés ont fraudé en 2009, soit quelque 200.000 personnes, écrit le quotidien.

Le gouvernement a pris de nombreuses mesures anti-fraude depuis 2007 et "va poursuivre avec détermination cette politique de lutte contre les fraudes pour mettre fin aux comportements qui portent atteinte à la solidarité nationale", écrivent le ministère du Travail et le secrétariat d'Etat dans le communiqué.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse