BFM Business

La croissance française repart au troisième trimestre

Après une stagnation lors des trois mois précédents, la hausse du PIB a atteint 0,3% au troisième trimestre, selon une première estimation de l'Insee.

Bien que prévisible, la nouvelle est plutôt rassurante. La France a enregistré une hausse de 0,3% du Produit intérieur brut (PIB) au troisième trimestre, après avoir connu une croissance nulle au deuxième trimestre, a annoncé vendredi l'Insee dans une première estimation pour cette période.

L'investissement des entreprises, moteur attendu d'une reprise économique durable, a quant à lui légèrement accéléré au troisième trimestre, à +0,7% contre +0,5% au deuxième trimestre (chiffre révisé).

Les dépenses de consommation des ménages, qui contribuent traditionnellement en France à la solidité de l'activité, se sont également redressées (+0,3% après 0,0% au deuxième trimestre). Le commerce extérieur a en revanche contribué négativement à l'évolution du PIB (-0,7% après +0,4 point au deuxième trimestre).

"Nous sommes entrés dans une nouvelle phase"

La croissance pour 2015 en France sera "au minimum de 1,1%", a de son côté affirmé Michel Sapin à l'AFP après la publication des chiffres pour le troisième trimestre, estimant que le pays était "sorti de cette trop longue période de croissance extrêmement faible".

"Nous sommes entrés dans une nouvelle phase. Cela présage, sans pour autant que ce soit une certitude, une croissance plus élevée pour l'année prochaine", a ajouté le ministre. Le gouvernement table officiellement sur une hausse de 1,5% du produit intérieur brut en 2016.

Y.D. avec AFP