BFM Business

La Banque de France prévoit une croissance stable

Les prévisions de croissance de la Banque de France pour le troisième trimestre sont identiques à celles du trimestre précédent. (image d'illustration)

Les prévisions de croissance de la Banque de France pour le troisième trimestre sont identiques à celles du trimestre précédent. (image d'illustration) - Jacques Demarthon - AFP

La Banque de France table sur une croissance de 0,5% du PIB au troisième trimestre. Soit une progression similaire à celle du trimestre précédent.

La croissance française devrait atteindre 0,5% au troisième trimestre. Selon la Banque de France, qui se base sur son enquête mensuelle de conjoncture auprès des chefs d'entreprise, ce chiffre devrait être atteint grâce à un rebond de la production industrielle en juin qui "devrait continuer de croître en août".

L'économie française a déjà enregistré une croissance de 0,5% au deuxième trimestre, selon la première estimation de l'Insee publiée le 28 juillet, après une hausse du PIB de même ampleur au premier trimestre 2017. Une performance qui a conforté la prévision annuelle du gouvernement de 1,6%.

Le rebond de juillet dans la production industrielle a été "particulièrement marqué dans les secteurs de l'automobile, du plastique/caoutchouc et de la métallurgie", a souligné la Banque de France.

Vers 1,6% de croissance en 2017

"Les carnets de commandes sont bien garnis, les stocks de produits finis sont revenus à leur bas niveau de 2010", a-t-elle ajouté. Le secteur des services est, quant à lui, "toujours dynamique", même si les chefs d'entreprises tablent sur "une croissance modérée" au mois d'août.

Dans le bâtiment, l'activité a continué de croître en juillet "tant dans le gros oeuvre que dans le second oeuvre", précise la Banque de France, qui s'attend à ce que l'activité progresse "légèrement en août".

Début juillet, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, avait relevé sa prévision de croissance pour la France à 1,6% pour 2017 contre 1,4% auparavant.

A.M. avec AFP