BFM Business

L'inflation stagne à 0,7% en mai et menace le taux du livret A

L'inflation risque bien de ne jamais atteindre les 1,2% voulus par le gouvernement.

L'inflation risque bien de ne jamais atteindre les 1,2% voulus par le gouvernement. - -

Selon les statistiques publiées par l'Insee ce jeudi 12 juin, la hausse des prix s'est stabilisée par rapport à avril. Ce faible niveau pourrait entraîner une baisse du taux du livret A.

L'inflation ne décolle toujours pas. Selon les chiffres publiés par l'Insee ce jeudi 12 juin, la hausse des prix en mai s'est élevée à 0,7% en rythme annuel, soit le même chiffre qu'en avril. Hors tabac, les prix ont augmenté de 0,6% en mai.

L'Insee souligne que ni la hausse saisonnière des prix des produits alimentaires (+0,3% sur un mois mais -0,9% sur un an), en particulier des prix des produits frais, ni la progression estivale des prix liés au tourisme (+0,5% sur un mois et +3,2% sur un an pour les services d'hôtellerie, n'ont permis à l'inflation de se redresser.

Le taux du livret A menacé

Ces chiffres confirment que la France reste actuellement dans une phase d'inflation molle. A tel point que, mercredi 11 juin, le Haut Conseil aux Finances publiques a exprimé d'importants doutes sur la prévision gouvernementale de 1,2% d'inflation sur l'ensemble de 2014, la jugeant "manifestement élevé".

Ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour les épargnants puisque le taux du livret est en grande partie indexé sur l'inflation hors tabac.

Mercredi 11 juin, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a déclaré qu'il n'exclut pas une baisse de la rémunération de ce produit d'épargne. Ce jeudi, Michel Sapin a indiqué qu'il fallait prendre également prendre en compte "le pouvoir d'achat des Français modestes" dans le cadre de cette décision.

J.M.