BFM Business

Inflation zéro pour la France en 2015

Les prix des produits alimentaires ont connu un léger rebond

Les prix des produits alimentaires ont connu un léger rebond - Charly Triballeau - AFP

L'inflation moyenne s'est élevée à 0% l'année passée, selon l'Insee ce jeudi 13 janvier. La dégringolade des prix de l'énergie est en grande partie responsable de ce chiffre.

Il s'en est fallu de peu pour que les prix reculent en 2015 en France. L'inflation a en effet été nulle en moyenne sur l'ensemble de l'année, selon les données publiées par l'Insee ce jeudi 13 janvier. Un chiffre bien plus faible que celui de 2014 (+0,5%).

"Ce nouveau ralentissement des prix à la consommation s'explique surtout par le fort recul des prix de l'énergie, en particulier des prix des produits pétroliers", précise l'Insee. De fait, hors prix de l'énergie, les prix à la consommation ont augmenté en moyenne de 0,5% en 2015.

Un léger rebond de l'alimentaire

Ce taux d'inflation moyen revient à comparer les prix sur l'ensemble de l'année 2015 (de janvier à décembre) par rapport à l'ensemble de l'année 2014. Il est distinct du taux d'inflation en décembre sur un an communiqué en début de journée par l'Insee, et ressorti à +0,2%, qui consiste à comparer les prix en décembre dernier par rapport à ceux constatés en décembre 2014.

Hors tabac, les prix à la consommation sont aussi restés stables, après +0,4% en 2014. Dans le détail, les prix à la consommation de l'énergie ont fortement baissé (-4,7%), plus qu'en 2014 (-0,9%), et plus particulièrement ceux du pétrole (-10,8% après -4,2% en 2014), "dans le sillage de la chute des cours du brut".

Les prix des produits manufacturés ont continué de baisser, de même que les prix des services de logement (loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères). En revanche, les services de transport et de communication, ainsi que ceux de santé, ont augmenté. Les prix des produits alimentaires ont pour leur part observé un "léger rebond" en 2015, tirés essentiellement par les produits frais, selon l'Insee.

J.M. avec AFP