BFM Business

Hôpitaux: 400 millions d'euros de déficit en 2013

Le déficit des hôpitaux publics avait atteint 150 millions d'euros en 2012.

Le déficit des hôpitaux publics avait atteint 150 millions d'euros en 2012. - -

Le déficit des hôpitaux publics atteindrait 400 millions d'euros en 2013, selon une estimation de la Fédération hospitalière de France révélée par Le Parisien, ce vendredi 24 janvier. Un montant 2,6 fois supérieur à celui de 2012.

Gros dérapage des comptes des hôpitaux publics en vue. Selon les estimations de la Fédération hospitalière de France (FHF), révélées ce vendredi 24 janvier par Le Parisien, le déficit cumulé des 1.100 établissements publics atteindrait 400 millions d'euros en 2013. C'est 2,66 fois plus qu'en 2012, où il s'élevait à 150 millions d'euros.

Si cette estimation se confirme, elle relativiserait les propos de Bernard Cazeneuve, mercredi 21 janvier, qui annonçait que les dépenses d'assurance-maladie avait été inférieures aux prévisions budgétaires, à hauteur de 1 milliard d'euros.

Décalage entre charges et autorisation de dépenses

Pour expliquer les causes de ce dérapage, Frédéric Valletoux, le président de la FHF cité par Le Parisien, évoque un décalage entre les autorisations de dépenses et les charges des hôpitaux. Les premières n'auraient augmenté que de 2,4% quand les secondes progressent de 3,6 à 3,8%.

Le Parisien évoque également "la forte et constante hausse des médicaments de pointe, dont les prix augmentent de 8% en moyenne". Le quotidien souligne que cette situation place certains établissements en situation critique. Ainsi l'AP-HP de Paris "devrait afficher un important dérapage", après avoir réussi à freiner son déficit qui était passé de 79 millions d'euros en 2011 à 20 millions en 2012.

J.M.