BFM Business

Eclaircissement sur la fraude de la "SoGé"

BFM Business

La banque française, la Société Générale était au courant depuis Lundi des agissements de son trader. Aujourd'hui, elle tenait une conférence de presse afin d'expliquer les agissements de son employé Jérôme Kerviel, introuvable à ce jour.

En ouverture du journal de midi sur RMC, Céline Martelet revient en détails sur la fraude interne à la Société Générale."Ce salarié travaillait depuis plusieurs années pour la Société Générale. Ce courtier a mis sur pied une fraude techniquement très sophistiquée, la direction parle même d'une formidable fraude..."(voir sonore ci contre).

Dans sa chronique quotidienne sur BFM, Marc Fiorentino, président fondateur d'Euroland Finance explique ce qui pourrait arriver à la Société Générale suite à cette affaire retentissante (voir sonore ci contre). "On peut annoncer par avance qu'avec un coup comme ça la Société Générale risque de perdre son indépendance" commence l'expert financier. Il revient ensuite sur l'affaire qui avait ébranlé le Royaume Uni il y a plusieurs années lorsque Nick Leeson avait fait couler la Barings, l'illustre banque anglaise. (voir sonore ci-contre)

Frédérik-Karel Canoy, l’avocat des petits actionnaires de la Société Générale, porte plainte contre la banque. "On a déposé plainte pour abus de confiance, recèle, complicité, et faux et usage de faux."

Une affaire qui ne fait donc que commencer surtout que le fameux Jérôme Kerviel reste aujourd'hui introuvable.

Stanislas Bertin & La rédaction