BFM Business

Croissance: le FMI d’accord avec les prévisions du gouvernement

Le FMI prévoit une croissance mondiale plus faible que prévue lors des deux années à venir.

Le FMI prévoit une croissance mondiale plus faible que prévue lors des deux années à venir. - Mandel Ngan - AFP

Le Fonds monétaire international a maintenu inchangée sa prévision de croissance pour la France, à 1,2% en 2015 et 1,5% en 2016, malgré un contexte international délicat.

Voilà qui devrait conforter Bercy dans sa démarche. Pour 2016, la prévision du FMI est en effet conforme à celle du gouvernement français, qui table lui aussi sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 1,5%. Pour 2015, l’institution dirigée par Christine Lagarde est en revanche plus optimiste que l’exécutif, qui parie sur 1% de hausse seulement.

Dans ses "perspectives de l'économie mondiale", le Fonds prévoit ainsi une hausse de la demande intérieure de 1,5% en 2016, après +1,1% en 2015, et une hausse de l'inflation de 1% contre 0,1% cette année.

L'OCDE moins optimiste

Ces prévisions paraissent dans un cadre mondial sensiblement dégradé, en raison du ralentissement de l'activité dans les pays émergents et en Chine.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), de son côté, avait décidé d'abaisser à la mi-septembre ses prévisions de croissance pour l'économie française, à 1,0% cette année et 1,4% l'an prochain, alors qu'elle attendait en juin 1,1% en 2015, puis 1,7% en 2016.

Le gouvernement français estime pour sa part avoir fait preuve de "prudence" en se basant sur une prévision de 1,5% en 2015, qualifiant ce chiffre de "sérieux" et "raisonnable".

Y.D. avec AFP