BFM Business

Compétitivité: la France décroche de nouveau

La France a perdu cinq places dans le classement de l'école de management suisse

La France a perdu cinq places dans le classement de l'école de management suisse - Frank Perry - AFP

L'Hexagone n'atteint que le 32e rang du classement des pays les plus compétitifs publiés par l'Ecole de Management suisse IMD ce mercredi 27 mai. Elle perd ainsi cinq places par rapport à l'an passé.

C'est l'un de ces nombreux classements qui vient rappeler que la France a encore des progrès à accomplir pour redresser sa compétitivité.

Ce mercredi 27 mai, l'école de management suisse IMD, basée à Lausanne, a publié son classement des pays les plus compétitifs au monde. Résultat:l'Hexagone perd cinq places par rapport à l'an passé où elle avait alors grappillé un rang.

Au final la France arrive 32e. Pour l'IMD, les principaux défis à relever sont "la réduction des formalités administratives, la baisse des coûts du travail et de la charge fiscale, l'encouragement à l'investissement privé".

L'école de management relève que les 5 indicateurs les plus attractifs de la France sont le niveau élevé d'éducation, la main d'oeuvre qualifiée, des infrastructures fiables, une forte culture recherche et développement et une stabilité politique.

Les Etats-Unis toujours numéro un

Autrement, l'IMD sacre une fois de plus les Etats-Unis qui conservent leur place de de numéro 1 en raison de "leur grande efficacité dans le domaine financier, leur sens de l'innovation et l'efficacité de son infrastructure".

Les Etats-Unis sont suivis par Hong Kong et Singapour dans ce classement qui concerne 61 pays.Le Luxembourg fait son entrée dans le top 10 du classement 2015, en décrochant le 6ème rang, à comparer avec le 11ème rang en 2014.

Les autres pays figurant parmi les dix premiers du classement sont la Suisse, le Canada, la Norvège, le Danemark, la Suède et l'Allemagne.

En Europe de l'Est, l'Ukraine et la Russie ont perdu des places en 2015. L'Ukraine passe du 49ème rang au 60ème, et la Russie du 38ème rang au 45ème. Ce glissement "illustre l'impact négatif qu'a eu le conflit armé", relèvent les experts de l'IMD.

L'Allemagne recule également

Le reste du classement de l'IMD montre qu'en Europe, la Grèce se relève grâce à l'amélioration du rendement de ses entreprises. Ce critère lui permet de passer de la 57e à la 50e place. Par contre, l'Allemagne, qui était encore sixième l'année passée, a perdu en efficacité et occupe le 10ème rang.

En Asie, la plupart des économies en perte de vitesse ont vu leurs économies domestiques décliner ou ont été lésées par des infrastructures vieillissantes ou peu développées, relève l'IMD.

Parmi les pays émergents, l'Afrique du Sud recule légèrement à la 52e place (-1 rang), tandis que le Brésil pointe à la 56e (-2 rangs). Le Mexique prend deux places, à la 39e. L'Inde stagne à la 44e. La Chine gagne une place, à la 22e. Cette tendance s'explique par des améliorations dans l'éducation et les dépenses publiques, relève l'IMD.

Le rapport 2015 a étudié la compétitivité de 61 pays sur la base de près de 350 critères.

J.M. avec AFP