BFM Business

Budget 2014: un Cazeneuve incisif ouvre le débat

Bernard Cazeneuve a défendu le projet de Budget 2014 du gouvernement devant l'Assemblée nationale.

Bernard Cazeneuve a défendu le projet de Budget 2014 du gouvernement devant l'Assemblée nationale. - -

Le ministre du Budget a prononcé mardi 2 juillet son discours d'ouverture du débat budgétaire à l'Assemblée. Il y a insisté sur la volonté de transparence de l'Etat, notamment vis-à-vis de l'opposition.

Le débat d'orientation budgétaire s'est ouvert à l'Assemblée nationale ce mardi 2 juillet. Devant les députés, le ministre du Budget Bernard Cazeneuve a défendu les économies à réaliser pour maintenir le déficit public à 3,5 % du PIB.

Son discours d'ouverture des débats a mis en avant la volonté de transparence de l'Etat. Il a ainsi martelé que la Cour des comptes était régulièrement consultée, et qu'elle avait certifié une partie des comptes de l'Etat.

Le successeur de Jérôme Cahuzac a également réaffirmé la bonne volonté du gouvernement pour collaborer avec la Commission des Finances à l'Assemblée, présidé par l'UMP Gilles Carrez. Et ce, en dépit des critiques de certains membres de l'opposition.

Critique du bilan de l'ancienne présidence

Le ministre a ensuite longuement insisté sur les efforts de réduction de la dépense publique, critiquant vertement le bilan de l'équipe précédente au pouvoir et les propositions de corrections budgétaires de l'opposition.

Le gouvernement prévoit de réduire ses dépenses d'un montant record: de 14 milliards d'euros. Certains ministères vont devoir se serrer la ceinture, d'où de vives réactions, jusqu'au sein de l'équipe ministérielle. C'est "un mauvais budget", a lâché la ministre de l’Écologie Delphine Batho, dont le ministère allait voir ses crédits baisser de 7%. La présidence annonce d'ailleurs ce mardi soir que la ministre a été démis de ses fonctions pour ces critiques.

Nina Godart