BFM Business

Budget 2014: où trouver 15 milliards d'euros d'économies?

Le gouvernement va devoir faire des choix pour trouver 15 milliards d'économies dans les dépenses publiques.

Le gouvernement va devoir faire des choix pour trouver 15 milliards d'économies dans les dépenses publiques. - -

Le projet de loi de finances pour 2014 devrait nécessiter un effort de 18 milliards d'euros, dont 15 milliards d'économies. Reste à savoir où le gouvernement compte les trouver.

Cette semaine, le Haut Conseil sur les Finances Publiques rendra son avis sur le Budget 2014, qui sera adopté en Conseil des ministres le 25 septembre.

Les grandes lignes ont été dévoilées mercredi 11 septembre par Pierre Moscovici : une croissance retenue à 0.9% et un effort global de 18 milliards d'euros, dont 15 milliards d’économies sur les dépenses. Reste à savoir où gouvernement compte les trouver.

Il faut déjà trouver 6 milliards d'euros du côté des dépenses sociales. Cela va passer par l'Assurance Maladie, qui devrait économiser 2,5 milliards. Une partie des économies pourrait venir de la baisse des remboursements de médicaments.

En outre, le gouvernement s'appuie sur sa réforme des retraites, qui lui permettra de dégager 600 millions d'euros.

Un effort historique

Du côté de l'Etat, ce sont neuf milliards d'euros d'économies qu'il faudra réaliser. Pour y arriver, le transfert aux collectivités sera amputé d'1,5 milliard.

Les budgets des ministères vont également diminuer. Mais surtout, leurs dépenses de fonctionnement seront rabotées de 2%. L'Interieur, la Justice et l'Education sont préservés. Pour tous les autres, c'est la douche froide.

A Bercy, par exemple, "nous économisons 50 millions d’euros et il y aura 2.500 postes de fonctionnaires en moins", a ainsi indiqué Bernard Cazeneuve, dans le JDD, dimanche 15 sptembre.

Les structures parapubliques comme le CNC, le CNRS ou Météo France vont aussi voir leur enveloppe baisser.

Au total, cet effort de 15 milliards d'euros est historique même si, sur le papier, le montant reste assez faible comparé aux 1200 milliards d'euros de dépenses publiques par an.

Mathieu Jolivet