BFM Business

Faute d'accord sur le CETA, Justin Trudeau ne vient pas en Europe

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau n'assistera pas au sommet européen de ce jeudi.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau n'assistera pas au sommet européen de ce jeudi. - Kena Betancur - AFP

En l'absence de compromis avec les Wallons qui ouvrirait la voie à la signature de l'accord de libre-échange entre l'Europe et le Canada, le Premier ministre canadien a annulé sa venue prévue ce jeudi à Bruxelles.

Justin Trudeau a reporté son déplacement prévu jeudi à Bruxelles pour la signature du traité de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne, bloqué par l'incapacité des différentes parties belges à se mettre d'accord sur une position commune, a annoncé le bureau du Premier ministre canadien.

"La ministre du Commerce (du Canada, Chrystia Freeland, ndlr) a confirmé que la délégation canadienne n'ira pas" au sommet Canada-UE pour la signature officielle du traité CETA, a indiqué Cameron Ahmad, porte-parole du Premier ministre canadien, dans un courriel à l'AFP mercredi soir.

Le Canada attend que l'Europe soit prête

Le bureau de Justin Trudeau a confirmé juste auparavant que le Premier ministre resterait finalement à Ottawa jeudi pour des "rencontres privées". "Le Canada demeure prêt à signer cet accord important lorsque l'Europe sera prête", a déclaré pour sa part Chrystia Freeland, citée par son porte-parole.

Depuis plusieurs jours, le gouvernement fédéral belge tente en vain de convaincre la région francophone de Wallonie, la région de Bruxelles-Capitale et la "Communauté française" de revenir sur leur veto, qui bloque la signature du CETA par la Belgique et, en conséquence, par l'Union toute entière. Une énième réunion de concertation entre les parties belges mercredi n'a pas permis de sortir de l'impasse.

Avant cet échec, le porte-parole de Justin Trudeau avait averti que le Premier ministre canadien ne se déplacerait pas à Bruxelles "s'il n'y a pas d'accord".

N.G. avec AFP