BFM Business

Faut-il légaliser le cannabis pour renflouer les caisses de l’Etat ?

Et avec une légalisation, on pourrait aussi épargner 300 millions d'euros de dépenses dues aux interpellations d'environ 80.000 personnes.

Et avec une légalisation, on pourrait aussi épargner 300 millions d'euros de dépenses dues aux interpellations d'environ 80.000 personnes. - -

Légalisé et taxé comme le tabac, le cannabis pourrait rapporter un milliard d'euros à l'Etat. Est-ce pour autant une bonne idée ? Des spécialistes en débattent. Donnez votre avis dans ce forum !

La légalisation du cannabis pourrait rapporter un milliard d'euros à l'Etat, grâce à la taxe que ce dernier fixerait. C'est la théorie exposée ce mardi dans le Monde par l'économiste Pierre Kopp, professeur à l'université Panthéon-Sorbonne. Selon lui, si la taxe permet de maintenir le prix actuel, la consommation de cannabis n'exploserait pas.

« Il faut jouer sur le prix »

Invité ce mercredi sur RMC, Pierre Kopp s'explique : « En matière de cannabis, il y a deux armes possibles. La première est d’interdire. Et apparemment ça marche médiocrement. Une autre méthode consiste à jouer sur le prix. Et ça fonctionne. Si le cannabis était légalisé, il y aurait plusieurs avantages : les consommateurs ne seraient pas interpellés, n’iraient donc pas en prison. Deuxième avantage : l’Etat pourrait jouer sur le prix et décourager la consommation, avec un prix suffisamment haut, mais aussi assez bas tout de même pour ne pas favoriser le marché noir ».
Et à en croire l'économiste, avec une légalisation, on pourrait aussi épargner 300 millions d'euros de dépenses dues aux interpellations d'environ 80.000 personnes. Et même davantage, car il faudrait ajouter les dépenses dues aux gardes à vue, au fonctionnement des tribunaux et à l'exécution des peines. Des sommes qui pourraient être réallouées à la prévention et à la lutte contre le trafic des autres drogues.

« Il faut sûrement plus d’argent pour la prévention »

Etienne Apaire, président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), explique en détail comment se fait la répartition du budget de la lutte contre le cannabis : « Le budget global de la nation pour lutter contre la drogue c’est 1,4 milliard d’euros : un tiers pour la prévention, un tiers pour le respect de la loi, la lutte contre les trafics et la lutte judiciaire contre les usages, et le dernier tiers concerne plus la santé. Donc nous avons ce que nous appelons une approche équilibrée. Il faut sûrement plus d’argent pour la prévention et on en mettra dans le prochain plan encore plus, mais il faudra pour la sécurité des uns et des autres toujours de l’argent pour lutter contre les organisations criminelles qui cherchent à s’implanter en France  ».

550 000 fumeurs quotidiens en 2010

En 2010, selon l'Observatoire français des drogues et toxicomanies, 3,9 millions de Français étaient consommateurs de cannabis. Parmi eux, 1,2 million en fumaient régulièrement, 550 000 quotidiennement. Et 12,4 millions de personnes avaient déjà expérimenté cette drogue.

La Rédaction, avec Aurélia Manoli