BFM Business

Fabius : « Avant l’union nationale... de la cohérence ! »

BFM Business

Le député PS de Seine-Maritime et ancien Premier Ministre Laurent Fabius a réagi à la proposition d’union nationale émanant de François Fillon.

Laurent Fabius, député PS de Seine-Maritime et ancien Premier Ministre, a répondu à la demande d'union nationale de la part du gouvernement : « Petite anecdote : au mois de mai, nous avons écrit, moi et quelques collègues européens (Jacques Delors, Lionel Jospin, Helmut Schmidt, etc...), à Mr. Sarkozy en lui disant « Attention, ça va éclater ». Et nous n'avons pas reçu de réponse, même pas d'accusé de réception ».

« Concernant l'union nationale, s'il s'agit de faire une analyse des propositions internationales que doit faire la France, je suis tout à fait d'accord, à condition bien sûr qu'on nous convie. Mais s'il s'agit de dire « On est d'accord sur la politique intérieure économique et sociale », ce n'est pas vrai. Donc, moi je suis tout à fait à disposition des uns et des autres pour aller discuter. Mais je voyais hier la séance à l'Assemblée Nationale où l'on commence par fustiger l'opposition et le PS et après on lui dit « Venez discuter ». Je crois qu'il faudrait un peu de cohérence. Si Sarkozy m'appelle, bien sûr j'irai et je lui dirai ce que je pense ».

La rédaction-Bourdin & Co