BFM Business

EXCLUSIF - Baromètre de l'économie : les Français broient du noir

-

- - NATALIE FAYE / IMAGE SOURCE / AFP

Défiance en l'avenir, moral en berne, fracture dans la population... Tous les voyants passent au rouge dans notre baromètre de l'économie du mois de décembre réalisé par Odoxa.

Est-ce la conséquence de la crise des gilets jaunes ? Un reflet ? Toujours est-il que les Français broient du noir comme le montre notre baromètre de l'économie du mois de décembre réalisé par Odoxa.

D'abord, on constate un effondrement du moral des Français. Il plonge en effet de 9 points (18 points d’indice) en décembre avec 85% de « défiants » en l’avenir. Cet effondrement de décembre situe notre moral à l’un de ses plus bas niveaux historiques en 12 ans (proche des records de décembre 2014 et de la crise de 2008).

Ensuite, même sentiment concernant la confiance en l’avenir « macro ». Elle est sombre chez tous les Français, s’effondrant même pour la première fois auprès des sympathisants La République en marche. Elle est particulièrement « plombée » auprès des Français les plus modestes, les moins diplômés et des ruraux.

Dans ce baromètre, il faut noter que les Français sont tous persuadés qu’il y a des « perdants » et des « gagnants » de la politique économique et fiscale du gouvernement : pour eux, ce gouvernement favorise la « France d’en haut » et pénalise la « France d’en bas ». Plus que cela même, les Français pensent même (88%) qu’il existe désormais non pas une mais « deux France » ! Même la « France d’en haut » (cadres, hauts revenus…) et les sympathisants LaREM en sont eux-aussi largement convaincus.

Mesures pour résoudre cette fracture 

Le sentiment de fracture au sein de la population est donc palpable. Certaines solutions sont avancées. Parmi les mesures qui sont jugées les plus efficaces pour réduire la fracture sociale et même sociétale entre ces « deux France », deux se distinguent nettement : « encourager l’apprentissage et développer la formation » (1ère avec 49% de citations) et « favoriser l’accès au logement en construisant plus de logements à des prix plus accessibles » (2ème avec 41% de citations).

Parmi les mesures jugées les plus efficaces pour réduire la fracture numérique entre ces « deux France » une mesure écrase toutes les autres : effacer les zones blanches (1ère avec 74% de citations).