BFM Business

Emmanuel Macron trace la feuille de route de son quinquennat numérique

De retour du Maroc, le Président Macron a parcouru les allées du salon VivaTech à Paris. En clôture de sa visite, il a dévoilé sa feuille de route numérique et lancé le visa FrenchTech, désormais opérationnel, ainsi que le fonds de 10 milliards d'euros de soutien à l'innovation.

"Nous devons aller plus loin même si la France est en train de devenir le pays des start-up" a déclaré Emmanuel Macron en clôture de sa visite au salon VivaTech à Paris, dont c'est la deuxième édition. Le président de la République en en profité pour tracer les grandes lignes de son quinquennat numérique et technologique.

"Je veux à la fois lever les contraintes et recréer les protections qui vont de pair avec le système d'aujourd'hui" a-t-il ajouté. "Une réforme conduite cet été sera de reconnaître, pour l'Administration, le droit à l'erreur des entrepreneurs. Je veux que nous donnions une place à l'expérimentation dont nous avons besoin" a expliqué le président de la République.

Le programme FrenchTech Visa est opérationnel

"Aucun secteur d'activité ne doit se mettre à l'écart de la transformation en cours. La démocratie du XXIe siècle repose sur l'éducation et sur la solidarité. C'est cela le socle que je veux construire. Cette feuille de route est prête et doit s'appuyer sur l'excellence française" a poursuivi Emmanuel Macron.

"Le FrenchTech Visa (valable pour une durée maximale de 4 ans, NDLR) est disponible et effectif. Le site internet est ouvert à tous ceux qui ont un passeport étranger. La France est déjà un pays de start-up mais je veux que l'Hexagone devienne aussi un pays de licornes. Il faut sortir du small is beautiful dans notre pays" a-t-il ajouté.

Le fonds de soutien à l'innovation de 10 milliards d'euros est lancé

"Un fonds de soutien pour l'innovation de 10 milliards d'euros sera créé. Enfin, l'État devra être numérique. Il devra numériser l'ensemble de ses procédures d'ici 2022" a soutenu le Président de la République.

Emmanuel Macron a terminé son discours en s'exprimant en anglais pendant plusieurs minutes. Il s'est adressé à la communauté des investisseurs et des développeurs anglo-saxons et anglophones réunis à Paris lors du salon VivaTech. Il les a enjoint vivement à considérer la France comme un pays accueillant pour les entrepreneurs de la Tech du monde entier.

Emmanuel Macron a consacré une après-midi entière, ce jeudi 15 juin, à ce salon. Il était accompagné de la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal et du secrétaire d'État au Numérique, Mounir Mahjoubi.

Frédéric Bergé