BFM Business

DS : la relance passe par le SUV

La DS3 Crossback inscrit définitivement DS dans les tendances porteuses du moment, SUV, haut de gamme... et électrification.

La DS3 Crossback inscrit définitivement DS dans les tendances porteuses du moment, SUV, haut de gamme... et électrification. - Club Peugeot

La présentation du nouveau petit SUV urbain de DS ce jeudi constitue un tournant majeur pour le jeune constructeur haut de gamme. La DS3 Crossback concrétise la montée en puissance d'une marque, désormais autonome au sein de PSA, qui souhaite de plus en plus incarner le luxe automobile à la française.

«Il y aura un avant et un après DS3 CrossBack» affirment d'emblée les responsables de la marque. Tout en restant bien ancré dans l'ADN DS, avec un design agressif, un vrai souci du détail, de la qualité des matériaux, le nouveau petit SUV de DS s'inscrit véritablement dans les tendances porteuses du moment, et qui vont constituer l'avenir de DS.

Produit à l'usine PSA de Poissy, la DS3 Crossback est une étape cruciale du développement de la marque premium du groupe. Après n'avoir été pendant des années qu'un label de luxe chez Citroën, la marque, indépendante depuis 4 ans, a entamé une véritable montée en puissance industrielle et commerciale.

Nouvelle plate-forme et forte personnalité

Ca a commencé par le lancement de la DS7 Crossback en février dernier. Un SUV de taille moyenne, concurrent direct du Range Rover Evoque. Un produit tout nouveau qui n'était pas, comme auparavant, une simple réinterprétation haut de gamme d'un modèle Citroën. La DS3 Crossback constitue elle aussi un produit nouveau, aussi bien du point de vue du style que de la technique, avec une nouvelle plate-forme.

Si le style fait la part belle à ce qui a fait la renommée de DS, à savoir une identité forte, un souci du détail et une haute qualité des matériaux, la DS3 Crossback dresse aussi les grandes lignes de la stratégie de la marque, et notamment ses avancées dans l'électrification. 

L'électrification au coeur de la stratégie DS

Car même si plusieurs types de motorisation thermiques essences et diesel seront disponibles, le petit SUV a été présenté à la presse, volontairement, en premier lieu dans sa version électrique, baptisée E Tense. Ce label particulier à la marque DS va être aussi décliné progressivement sur l'ensemble de la gamme, avec une identité visuelle particulière, en plus de la spécificité électrique.

D'entrée de jeu d'ailleurs, la DS3 Crossback dans sa version E Tense s'annonce puissante et performante, avec une autonomie de 300 kilomètres, et une accélération de 0 à 100 km/h autour des 8 secondes. DS promet même un temps de 30 minutes pour une recharge de 80% via les bornes électriques de dernière génération, et 5 heures en recharge classique.

Un réseau commercial en pleine croissance

DS grâce à la DS3 Crossback poursuit tranquillement sa feuille de route, à savoir présenter une nouveauté par an, pour enrichir sa gamme à 6 modèles à terme. Pas d'objectifs chiffrés, c'est aussi une spécificité de la marque, qui se fixe surtout des objectifs qualitatifs plus que quantitatifs pour le moment.

Et en attendant dans les mois à venir, sans doute, des annonces sur le renouvellement des berlines DS4 et DS5, déjà vieillissantes, l'accélération de DS passera par le SUV, l'électrique, le luxe bien sûr, et aussi la croissance de son réseau commercial. De quasiment 500 points de ventes au termes de l'année, DS veut atteindre les 800 à travers le monde à horizon 3 ans.

Antoine Larigaudrie