BFM Business

Dissensions au sein du Medef

Laurence Parisot pourrait prolonger son mandat au Medef

Laurence Parisot pourrait prolonger son mandat au Medef - -

La possible volonté de Laurence Parisot de prolonger son mandat déplait. Certains dénoncent la modification des statuts.

La volonté prêtée à Laurence Parisot, la patronne du Medef, de prolonger son mandat fait grincer quelques dents. A en croire Les Echos du 8 janvier, quatre anciens dirigeants de l'organisation patronale auraient envisagé, avant de renoncer, de publier avant Noël une tribune pour protester.

Protester contre la manipulation des statuts au profit d'une carrière personnelle. A l'origine de cette tribune, qui n'a finalement pas été rendue publique, quatre anciens patrons des patrons : Yvon Gattaz, Jean Gandois, anciens présidents du CNPF, Ernest Antoine Seilliere, le fondateur du Medef, et son bras droit Denis Kessler.

Ce coup de sang avorté remet la succession de Laurence Parisot sur le devant de la scène. Un comité statutaire doit lancer le processus avant la fin du mois et validera les candidatures en mai.

Deux candidats déclarés

Pour l'instant, deux candidats se sont officiellement déclarés : Jean-Claude Volot, l'ancien médiateur de la sous-traitance et administrateur du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales, et Thibaut Lanxade. Circule aussi le nom de Patrick Bernasconi, l'actuel chef de la délégation du Medef aux négociations sur l'emploi.

Cette succession interviendra en tout cas à un moment crucial, un an après le retour de la gauche au pouvoir, comme en décembre 1981, quand Yvon Gattaz avait succédé à François Ceyrac à la présidence du Conseil national du patronat.

Delphine Liou