BFM Business

Croissance: aucune reprise à venir, selon l'Insee

Les prédictions de l'Insee sur la croissance sont mauvaises (Photo d'illustration)

Les prédictions de l'Insee sur la croissance sont mauvaises (Photo d'illustration) - Joël Saget - AFP

L'Institut national de la statistique a baissé jeudi sa prévision de croissance 2014 à 0,4% contre 0,7% jusqu'ici. Le chômage devrait encore augmenter, pour atteindre 9,9% en métropole.

Pas de reprise économique à venir: c'est ce qu'indique l'Insee jeudi soir. L'Institut de la statistique a baissé sa prévision de croissance moyenne à 0,4%, et prévenu que le Produit intérieur brut ne devrait progresser que de 0,1%, au troisième et quatrième trimestre.

En juin, sa prévision était de 0,7%. En l'abaissant, l'Insee s'aligne sur la prévision du gouvernement. Sans donner de prévision pour 2015, ce qui attendra décembre, l'Institut national de la statistique et des études économiques a toutefois indiqué que la France entamerait l'année sans filet, avec un "acquis", c'est-à-dire une réserve de croissance, de 0,1%.

Pas de répit non plus pour le chômage

Pas d'amélioration non plus du côté du chômage: selon l'Insee, il devrait encore augmenter de 0,2 point pour atteindre 9,9% en métropole, et de 0,1 point avec l'outre-mer (10,3%) d'ici à la fin de l'année.

L'institut de la statistique tablait en juin sur des taux de 9,8% en métropole et de 10,2% avec l'outre-mer. Le ministre du Travail, François Rebsamen, s'est fixé l'objectif de maintenir ce taux sous la barre des 10% en métropole en 2014.

A. K. avec AFP