BFM Business

Crise européenne : le FMI redoute une fuite de capitaux

BFM Business

Dans son rapport sur la stabilité financière dévoilé à Tokyo le 10 octobre, le Fonds monétaire international pointe les risques "importants" du programme de rachat d'obligations publiques de la BCE. Parmi lesquels, une fuite de capitaux massive pour les banques du sud de l'Europe.

Le Fonds juge ainsi qu'il faudrait recapitaliser de manière "crédible" une nouvelle fois certaines grandes banques de la région.

En réaction à la crise de la dette, la BCE a annoncé début septembre un nouveau programme de rachat illimité d'obligations publiques réservé aux Etats ayant requis l'aide du fonds de secours européen. En échange, il serait demandé à ces pays des efforts accrus d'assainissement de leurs finances publiques.

Mais le FMI critique ce dispositif, estimant qu’il ne garantira pas "catégoriquement" le retour à une dette viable. Et ce "en raison de l'impact incertain" des contreparties imposées aux pays bénéficiaires, qui peuvent parfois freiner encore davantage la croissance et aggraver les déficits.

En septembre pourtant, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, avait salué le programme de la BCE, assurant que le Fonds monétaire international se tiendrait "prêt à coopérer dans la limite de son mandat".

Nina Godart et AFP