BFM Business

Chérèque appelle à "ne pas s'accrocher" à l'objectif des 3% en 2013

BFM Business

François Chérèque, le secrétaire général de la CFDT, a estimé mercredi que "s'accrocher" à l'objectif de réduire à 3% du PIB le déficit public en 2013 risquait d'aggraver la situation économique, notamment sur le front de l'emploi.

"Certes, il faut maîtriser les dépenses publiques. La CFDT est favorable à une maîtrise des dépenses publiques, mais si la situation économique s'aggrave, se raccrocher absolument aux 3% risque de mettre en difficulté, de façon plus importante. Ce n'est pas l'objectif de la maîtrise des dépenses publiques que je peux remettre en cause (...) mais c'est le temps pour y arriver", a-t-il précisé.

BFMbusiness.com