BFM Business

Cheminots, fonctionnaires: une journée de mobilisation réussie?

Plus de 300.000 manifestants ont défilé dans toute la France.

Plus de 300.000 manifestants ont défilé dans toute la France. - Alain Jocard - AFP

Entre 300.000 et 500.000 personnes ont défilé ce jeudi dans toute la France, contre plusieurs mesures gouvernementales. L’appel à la grève a été quant à lui été bien suivi à la SNCF, un peu moins dans la fonction publique.

Pour ce qui était considéré comme son premier gros test social du quinquennat, le gouvernement semble avoir évité le pire. Mais il a tout de même pu constater que l’appel à la mobilisation des syndicats avait porté ses fruits.

Au total, 323.000 personnes ont ainsi défilé dans toute la France, selon le ministère de l’Intérieur - 500.000 selon la CGT et Force Ouvrière.

A Paris, les cortèges des cheminots et des fonctionnaires ont rassemblé 47.800 manifestants, d’après le comptage indépendant réalisé pour un collectif de médias auquel appartient BFMTV. La préfecture de police a quant à elle évoqué le chiffre de 49.000, la CGT 65.000.

Des manifestations de fonctionnaires ont également eu lieu dans la plupart des grandes villes françaises : à Lyon (entre 9.000 et 17.000 personnes), Marseille (de 9.400 à 55.000) ou Toulouse (entre 11.000 et 20.000).

"Le gouvernement est prévenu"

Mais l’exécutif aura observé plus particulièrement la mobilisation des cheminots, appelés à la grève avant un mouvement plus dur à partir du 3 avril. De ce côté, l’opération apparaît réussie pour les syndicats, puisque le taux de gréviste dépassait les 35% à la SNCF, voire 40% pour les conducteurs de train. Ils étaient 44% le 1er jour en 2010, lors de la réforme des retraites, 31% en 2014 lors de la réforme ferroviaire, et 35% en 2016 lors de la loi El Khomri.

Conséquence: de fortes perturbations ont eu lieu dans le trafic ferroviaire, avec seulement 40% de TGV, 25% de trains Intercités et 50% de TER. "C'est une vraie première mobilisation réussie pour les cheminots", a ainsi déclaré à Reuters Eric Meyer, le secrétaire fédéral de Sud-Rail. "Le gouvernement est prévenu, nous ne les laisserons pas faire."

La fonction publique moins mobilisée qu'en octobre

Le bilan apparaît plus mitigé dans la fonction publique. Selon les chiffres de Bercy, 12,8% des effectifs de la fonction publique d’État étaient en grève ce jeudi (13,5% dans l’Éducation nationale), contre 13,95% lors de la dernière mobilisation, en octobre 2017.

Même chose du côté de la fonction publique territoriale, avec un taux de grévistes de 8,11%, contre 9,5% en octobre. En revanche, la fonction publique hospitalière s’est un peu plus mobilisée, comptabilisant 10,9% de grévistes, contre 10,4% précédemment.

Y.D.