BFM Business

Bruxelles valide le décret anti-OPA de Montebourg

Arnaud Montebourg a indiqué que la préférence de l'Etat allait à General Electric.

Arnaud Montebourg a indiqué que la préférence de l'Etat allait à General Electric. - -

La Commission européenne a notifié son approbation du décret sur les rachats d'entreprises françaises par des groupes étrangers, a fait savoir Arnaud Montebourg ce jeudi 10 juillet.

L'initiative avait étonné, en plein dossier Alstom. Mais Bruxelles a bel et bien validé le décret pris par le gouvernement pour étendre le mécanisme de protection des entreprises "stratégiques" contre les rachats par des groupes ou capitaux étrangers.

Arnaud Montebourg, le ministre de l'Economie, l'a en effet annoncé ce jeudi 10 juillet, lors de son discours sur le "redressement économique de la France".

"Parfaitement compatible avec les traités européens"

Ce décret de "patriotisme économique" publié le 14 mai prévoit que tout groupe étranger voulant prendre le contrôle d'une entreprise française dans le secteur de l'énergie, de l'eau, des transports, des télécoms ou de la santé doit obtenir l'autorisation de l'Etat.

"La Commission européenne vient ces derniers jours de notifier au gouvernement français son approbation du décret comme étant parfaitement compatible avec les traités européens", a indiqué le ministre. Il a rappelé que ce décret pourrait de nouveau être utilisé à l'avenir.

Y. D.