BFM Business

Bercy planche sur le remplacement de l'exit tax

L'annonce de la suppression de l'exit tax inquiète au sein de la majorité. Bercy planche donc sur différents scénarios pour créer un nouveau dispositif de lutte contre l'exil fiscal.

L'annonce avait fait débat. Dans les colonnes du magazine Forbes début mai, Emmanuel Macron affirmait vouloir supprimer l'exit tax, ce dispositif qui vise à dissuader les contribuables de s'expatrier pour des raisons fiscales.

Mais pour le chef de l'État, l'exit tax dissuade au contraire les entrepreneurs de créer leur entreprise en France. Il estime par ailleurs qu'elle est peu intéressante sur le plan financier puisqu'elle rapporte seulement 100 à 140 millions d'euros par an à l'État.

Remplacer une taxe par une autre

Seulement voilà, l'annonce de la suppression de l'exit tax inquiète au sein de la majorité. Beaucoup s'interrogent sur le message envoyé par Emmanuel Macron alors que cette mesure bénéficiera à très peu de contribuables et, surtout, aux plus aisés.

Bercy a donc décidé de corriger le tir en remplaçant l'exit tax par une autre taxe anti-abus. Rien n'est arbitré à ce stade, explique le ministère de l'Économie et des Finances, mais la direction fiscale étudie bel et bien des scénarios sur un mécanisme moins complexe et plus lisible que l'exit tax.

Mathieu Jolivet avec P.L