BFM Business

Beppe Grillo nie être anti-européen

BFM Business

Dans un entretien à paraître mercredi dans le quotidien allemand Handelsblatt, le comique et leader du Mouvement cinq étoiles, qui a remporté un quart des voix aux législatives italiennes en février dernier, se défend d'être anti-européen. "J'ai simplement dit que je voulais un plan B pour l'Europe", a-t-il indiqué au journal. "Nous devons nous demander: qu'est-il advenu de l'Europe? Pourquoi n'avons-nous pas de politique d'information commune? Pas de politique fiscale commune? Pas de politique commune d'immigration? Pourquoi seule l'Allemagne s'est enrichie?", s'interroge-t-il dans les colonnes du quotidien. Il y indique notamment vouloir que les citoyens européens soient davantage impliqués dans le processus de décision en Europe, notamment via des référendums.

N.G. et AFP