BFM Business

Assurance chômage: quel pays d'Europe est le plus généreux?

La France possède le plafond d'indemnisation le plus élevé.

La France possède le plafond d'indemnisation le plus élevé. - Georges Gobet - AFP

Face au déficit, Manuel Valls ou Emmanuel Macron disent vouloir réformer l'assurance chômage. Mais si la France a effectivement un système d'allocation chômage avantageux, elle n'est pas la première dans tous les critères. Petit tour d'horizon.

Le débat sur l'assurance chômage bat son plein en France. Face à un déficit prévu de 3,8 milliards d'euros pour 2014 et 3,5 milliards d'euros pour 2015, le gouvernement a bien envie de réformer ce dispositif, arguant qu'il est l'un des plus généreux Mais a-t-on réellement le système le plus avantageux d'Europe? Qu'en est-il de celui de nos voisins?

Accès à l'indemnisation: la France en tête

En France, pour percevoir une allocation chômage, il faut avoir travaillé 4 mois sur les 28 derniers mois. Selon un rapport de la Cour des comptes de 2013, "il s'agit de l'un des pays où le seuil d'entrée dans le système d'assurance chômage est le plus bas".

Au Luxembourg et aux Pays-Bas, il faut avoir travaillé 6 mois au cours d'une période de 12 mois pour le premier et 36 semaines pour le second. Tous les autres pays demandent 12 mois.

En Grande-Bretagne et en Irlande, le système est légèrement différent puisque les dispositifs ne demandent pas de durée de travail. En revanche, il faut un montant minimal de cotisations payées sur les 2 années fiscales précédentes.

Durée d'indemnisation: les Pays-Bas gagnent haut la main

Pour ce critère, la France n'est pas en tête! La plus longue période d'indemnisation est aux Pays-Bas: 38 mois pour les personnes qui ont travaillé 5 ans, quel que soit leur âge.

En France, la durée d'indemnisation est égale à la durée d’affiliation, dans la limite de 24 ou 36 mois, selon que l’intéressé est âgé de moins de 50 ans ou de 50 ans et plus. Le Danemark et l'Espagne fixe également la durée à 24 mois.

En Grande-Bretagne, l'indemnisation s'arrête au bout de 6 mois et en Italie 8 mois (12 mois pour les plus de 50 ans).

Montant d'indemnisation: comparaison difficile

Dans la plupart des pays, l'indemnisation se fait en fonction de l'ancien salaire. Font exception les systèmes britannique et irlandais qui prévoient une allocation d’un montant forfaitaire.

L’ancien salaire soumis à cotisation est le seul élément qui sert de base au calcul du montant de l’indemnisation au Danemark, en France, aux Pays-Bas et au Portugal, tandis que dans les autres régimes, est également prise en compte la situation familiale de l’intéressé (Italie, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse).

En France, l'indemnité varie entre 57% (chômeur sans enfant) et 75% (chômeur avec enfant) du salaire brut. En Allemagne, entre 60% et 67%. En Suède, elle est de 80% pendant les 200 premiers jours, puis 70% les 100 jours après.

Montant mensuel net maximum: la France remporte la manche

C'est en France que le plafond de l'indemnité chômage est le plus élevé: 6.161 euros. Une allocation qui n'est toutefois touchée que par 0,06% des bénéficiaires. Dans de nombreux pays comme l'Italie ou l'Espagne, ce plafond ne dépasse pas 1.700 euros.

L'économiste Gilbert Cete rappelle que le taux de chômage est de 10,5% en France contre 4,9% en Allemagne ou 6,2% au Royaume-Uni. Pour lui, c'est donc plus l'organisation et l'accompagnement qui doit être réformé, plutôt que le montant des indemnisations.

Vers une allocation chômage commune en Europe?

Régulièrement, l'idée d'une allocation chômage commune en Europe refait surface. Le think tank Terra Nova estime qu'une telle idée "renforcerait l’efficacité économique de la zone euro mais elle participerait également à la relance politique d’une Europe porteuse de solidarité". Les modalités de cette assurance chômage font débat. Mais l'idée globale est qu'elle doit être minimale puis complétée par les systèmes nationaux.

Diane Lacaze