BFM Business

Aménagements de bureau : testez avant d'approuver

-

- - -

Avant d'installer ses 2500 salariés dans des bureaux flambant neufs, Nestlé fait tester ses aménagements à une soixantaine de salariés.

Aujourd’hui Michel a beaucoup de travail. Il est en effet « beta testeur » pour son entreprise. Mais attention pas pour le déploiement de logiciels innovants. Non Michel a un rôle beaucoup plus important que cela ! Il va tester du matériel de bureau : chaise, tables, espace de travail ou de détente. Des tests en milieu naturel pour savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Et ne minimisez surtout pas le travail de Michel le testeur, grâce à lui, ce sont des milliers d’euros de dépenses inutiles qui vont être économisés. Car les cabinets de conseils en aménagement d’espace ont certes d’excellentes idées, mais parfois elles ne matchent pas avec les usages de l’entreprise. Une salle de sieste c’est super mais si personne n’ose y mettre un pied, c'est uniquement des mètres carrés perdus.

Cette démarche testée et approuvée avant aménagement définitif, c’est exactement ce qu’est en train de réaliser Nestlé en France. Au dernier étage d’un de ses bâtiments : 60 collaborateurs sont en phase de pilote sur les futurs locaux. Les sièges, les espaces silence , les cabines téléphoniques, les bureaux haut et les bureaux bas : les salariés du groupe essaient tout. De leurs retours positifs et négatifs dépendent les futurs aménagement des 2500 salariés de Nestlé qui vont être regroupés dans un immeuble flambant neuf. Alors après qu’est ce qui marche et qu’est ce qui marche pas ?

Succès des phones Box

Premier constat : gros succès des phones box. Elles sont moches, inconfortables, on peut à peine s'asseoir dedans. On dirait un placard dans lequel on s'enferme quand on est punit, mais elles plaisent. Elles sont utilisées en permanence.

Gros succès chez Nestlé et dans les autres entreprises qui les ont testées. Les phones box évitent de mobiliser une salle de réunion de 10 personnes pour un simple coup de fil. Isolation phonique garantie, vous pouvez vous fâcher tout rouge à l’intérieur. Gros succès également des bureaux version haute. Les salariés adorent travailler debout avec une seule fesse sur un tabouret.

Déceptions sur les salles silence

Côté déception : clairement la salle silence collective ne fonctionne pas. Se regrouper dans une pièce entre gens qui n'ont pas envie de se parler, c’est bizarre. La salle de Nestlé est toujours vide. L'aménagement ne sera pas reproduit grandeur nature dans le futur siège d’Issy les Moulineaux. Echec également des fauteuils trop design. Trop compliqués, ils font peur aux salariés qui n'osent pas s'asseoir dedans.

Conclusion : avant de commander des centaines de balle de Pilate pour remplacer les chaises de vos salariés. Faites un beta test... ça évite les impairs qui coûtent cher.