BFM Business

Des masques gratuits pour les collégiens et lycéens: quel coût pour l'Education nationale?

Une classe de collège à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 22 juin 2020.

Une classe de collège à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 22 juin 2020. - Thomas Samson

Plusieurs dirigeants de l'opposition, de gauche comme de droite, réclament que soit distribués des masques dans les collèges et les lycées où les élèves devront obligatoirement les porter la semaine prochaine. Une proposition qui représenterait selon nos calculs un budget conséquent pour l'Education nationale.

Une gratuité qui aurait un coût certain. Alors que la rentrée des classes approche à grands pas, de nombreux représentants politiques de LFI, LR et même LREM réclament que soit distribués gratuitement des masques aux élèves de plus 11 ans, obligés d'en porter en cours dès mardi prochain.

Une proposition que semble avoir écarté dès la semaine dernière Jean-Michel Blanquer. Le ministre de l'Education nationale avait estimé que le masque constituait "une fourniture comme une autre" pour les élèves. Des propos qui n'ont pas manqué de susciter l'indignation de la FCPE, l'une des principales fédérations de parents d'élèves qui évalue à 200 euros le budget mensuel en masques pour une famille de quatre personnes.

La ligne du gouvernement reste inchangée ce mardi où, à l'issue du conseil de défense, le principe de gratuité n'a pas été retenue pour les enfants de plus de 11 ans sauf à de très rares exceptions. Une décision qui lui permet d'éviter une dépense au coût certain dans le budget alloué à l'Education nationale.

Plus de 5,5 millions d'élèves à équiper

Les chiffres de la rentrée 2020 n'ayant pas encore été dévoilés par le ministère de l'Education nationale, cette démonstration s'appuye sur les données les plus récentes à savoir celles de la rentrée 2019-2020.

Au cours de cette année scolaire, 12.393.400 élèves étaient scolarisés dans des établissements scolaires publics et privés, en France métropolitaine et départements d'outre-mer. Parmi ces 12 millions et quelques élèves, 5.679.400 étaient des élèves du second degré dont 3.410.100 collégiens, 2.269.300 lycéens et 649.200 lycéens professionnels.

Près de 227 millions de masques par mois

Si l'on considère que les élèves de 11 ans sont tous scolarisés à partir de la sixième, cela reviendrait à établir que l'Education nationale doit équiper en masques près de 5,7 millions d'élèves. À raison de deux masques par jour (un toutes les quatre heures) et par élève, cela reviendrait à distribuer environ 11,4 millions de masques par jour à l'ensemble des enfants scolarisés de plus de 11 ans.

Plus de 11 millions de masques par jour soit, si un élève du second degré passe 20 jours par mois en cours, 227,2 millions de masques par mois pour équiper les jeunes scolarisés de plus de 11 ans. Considérant que le prix moyen d'un masque chirurgical s'élève à 50 centimes d'euros, fournir deux masques par jour aux élèves du second degré coûterait alors plus de 113,5 millions d'euros par mois à l'Education nationale.

Une hausse conséquente du budget pour le ministère

Le budget 2020 du ministère de l'Education nationale et de la jeunesse consacré à l'enseignement scolaire s'élève à 52,1 milliards d'euros, soit en moyenne 4,34 milliards d'euros par mois. La somme que le ministère allouerait aux masques en cas de gratuité représenterait alors une hausse de 2,6% du budget total mensuel alloué à l'Education nationale. Une dépense à laquelle le ministère a donc refusé de participer, sauf pour aider les familles les plus précaires.

"S'il y avait vraiment des familles en grande difficulté alors nous serons en situation de fournir des masques aux élèves qui en ont le plus besoin", a prévenu vendredi Jean-Michel Blanquer.

Là est l'exception retenue par le gouvernement qui assure ce mardi qu'"aucun enfant ne sera laissé sans solution".

Hugues Garnier Journaliste BFMTV