BFM Business

Défense: Florence Parly annonce un fonds de 200 millions d'euros pour inventer les armes du futur

Le ministère des Armées veut soutenir quelques sociétés qui porteront des technologies stratégiques pour l'avenir de la défense nationale

Le ministère des Armées veut soutenir quelques sociétés qui porteront des technologies stratégiques pour l'avenir de la défense nationale - Onera

La ministre des Armées annonce le lancement d'ici fin 2020 de Definnov un fonds d'investissement pour développer des technologies stratégiques pour l'avenir de la défense nationale.

La ministre des Armées Florence Parly a annoncé mardi le lancement d'ici fin 2020 de "Definnov", un fonds d'investissement pour l'innovation de défense doté de 200 millions d'euros en coopération avec BpiFrance, pour aider des startup et PME à développer "des technologies potentiellement stratégiques".

Definnov "sera dédié au développement de technologies duales (applications civiles et militaires, ndr) et transversales", a souligné la ministre à Lorient (Morbihan), après avoir visité le laboratoire d'innovation des fusiliers marins et commandos de la Marine (Fuscolab).

"Nous devons poursuivre notre investissement dans les technologies de rupture", a commenté la ministre en évoquant notamment "les planeurs hypersoniques capables de parcourir 100 kilomètres en une seule minute, les armes à énergie dirigée, ces armes capables de perturber, neutraliser voire détruire un équipement ciblé à distance sans projectile (...) ou encore les technologies quantiques".

En 2019, Françoise Parly dévoilait le projet V-Max (Véhicule Manoeuvrant eXpérimental), un drone capable d’attendre une vitesse cinq fois supérieure à celle du son. Conçu par Arianegroup, le vol d'essai de ce drone hypersonique doit avoir lieu fin 2021.

La France met au point une autre arme futuriste et stratégique. Avec l'Office national d’études et de recherches aérospatiales (Onera), elle met au point un canon laser capable de détruire un satellite hostile sans créer de débris incontrôlables.

"L'avenir de la défense nationale"

"Via Definnov, le ministère des Armées cherche à soutenir quelques sociétés bien choisies qui porteront des technologies potentiellement stratégiques pour l'avenir de la défense nationale", a-t-elle fait valoir, en rappelant que l'innovation de défense constituait l'une des priorités de son ministère.

La loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit d'augmenter de 25% les crédits consacrés à l'innovation pour atteindre 1 milliard d'euros en 2022, contre 730 millions d'euros en 2018. Pour l'année 2020, ces crédits s'élèvent à 820 millions d'euros.

"En 2019, 32 projets ont été soutenus par l'Agence de l'innovation de défense, 218 projets de recherche ont été lancés, 69 projets RAPID (régime d'appui pour l'innovation duale) ont été labellisés et 128 thèses de doctorat ont été financées", a détaillé Florence Parly.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco