BFM Business

Coronavirus: quels médicaments peut-on se faire délivrer avec une ordonnance périmée?

Les pharmaciens sont autorisés à délivrer des médicaments pour une affection chronique sur présentation d’une ordonnance renouvelable expirée, quels que soient le nombre de renouvellements déjà effectués.

Les pharmaciens sont autorisés à délivrer des médicaments pour une affection chronique sur présentation d’une ordonnance renouvelable expirée, quels que soient le nombre de renouvellements déjà effectués. - Joël Saget-AFP

Pour gérer la continuité des soins liés aux pathologies chroniques, les pharmacies sont autorisées à accepter les ordonnances renouvelables périmées pour délivrer les médicaments, et ce jusqu'au 31 mai. Outre la pilule contraceptive déjà incluse, les hypnotiques et la méthadone (substitut aux opiacés) ont été ajoutés à la liste.

Les patients traités pour une pathologie chronique (asthme, hypertension, diabète,...) et qui ne pourront se faire renouveler leur traitement à temps par leur médecin traitant, ne sont pas laissés sans solution. Le gouvernement a prévu qu'ils puissent se présenter avec une ordonnance périmée chez le pharmacien. Ils n'ont donc pas à se rendre chez un médecin pour le renouvellement de la prescription, et ce à titre exceptionnel. 

Compte tenu de la situation sanitaire liée à la pandémie du covid-19, lorsque la durée de validité d'une ordonnance renouvelable est expirée, les officines peuvent délivrer "dans le cadre de la posologie initialement prévue, un nombre de boîtes par ligne d'ordonnance garantissant la poursuite du traitement jusqu'au 31 mai 2020", précise un arrêté publié au Journal officiel (JO) du 15 mars.

Bien entendu, les patients verront leurs médicaments remboursés par l'assurance maladie et par leur complémentaire santé, en dépit de la présentation d'une ordonnance périmée.

Cette mesure exceptionnelle concerne également la pilule contraceptive, a précisé le secrétariat d'État chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes. Les femmes peuvent ainsi se voir délivrer en pharmacie leurs plaquettes de pilule munie de leur ancienne ordonnance. 

Dans tous les cas de figure, le nouvellement sera réalisé chaque fois pour un mois, le médecin devant être informé par le pharmacien qui imprimera la dispensation au dos de l’ordonnance.

Dans un premier temps, presque tous les traitements chroniques étaient concernés mais la dérogation ne s'appliquait pas aux ordonnances non renouvelables, excluant de fait les hypnotiques ou psychotropes dont la prescription est limitée à 28 jours.

La délivrance de méthadone a été incluse par arrêté

C'est pour remédier à cette limite, qu'un second arrêté a été publié au Journal officiel du vendredi 20 mars. Ce texte autorise désormais les pharmaciens d'officine à renouveler, dans le cadre de la posologie initialement prévue, la délivrance des médicaments contenant des substances à propriétés hypnotiques, à condition que ces médicaments aient été délivrés au patient depuis au moins trois mois consécutifs.

C'est aussi le cas des traitements de substitution aux opiacés d'au moins trois mois à base de méthadone sous forme de gélules ou sous forme de sirop ou de buprénorphine comprimés, lorsque la durée de validité de la dernière ordonnance est expirée. "La délivrance peut être assurée pour une période ne pouvant excéder 28 jours, y compris pour la méthadone sous forme de sirop. Elle est renouvelable jusqu'au 31 mai 2020" précise l'arrêté.

Frédéric Bergé