BFM Business

Coronavirus: pour Pénicaud, le plan de soutien aux entreprises va éviter des "faillites" et des "licenciements”

La ministre du Travail Muriel Pénicaud s’est réjouie ce samedi sur BFMTV que l'Union européenne ait validé le plan du gouvernement de garantir les prêts des entreprises à hauteur de 300 milliards d’euros.

L’Union européenne vient de valider, ce samedi, le plan du gouvernement de garantir les prêts des entreprises du territoire à hauteur de 300 milliards d’euros. Une décision "solidaire" dont s'est félicitée la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, quelques minutes après son annonce sur BFMTV. 

"Pourquoi c’est important? Parce que ça va permettre d’éviter les faillites d’entreprises. Et en évitant les faillites, on évite les licenciements", a-t-elle estimé.

Sur le côté pratique de ce plan, la ministre a indiqué que ces 300 milliards d’euros auraient valeur de garantie de l’Etat auprès des banques, “afin qu’elles continuent de prêter et d’assurer la trésorerie des petites entreprises (des grandes aussi, mais surtout des petites)”.

La ministre s'est également réjouie de l'élargissement du chômage partiel décidé par l'Etat pour en faire bénéficier par exemple "les assistantes maternelles, les emplois à domicile et tous les secteurs d'activité". Muriel Pénicaud a ainsi annoncé qu'à ce jour, 61.000 entreprises ont fait des demandes de chômage partiel pour quelque 662.000 salariés.

Nina Godart