BFM Business

Coronavirus: Bruno Le Maire estime à 24 milliards d'euros le coût du chômage partiel

Plus de cinq millions de salariés sont concernés par le chômage partiel en France

Plus de cinq millions de salariés sont concernés par le chômage partiel en France - Joel Saget - AFP

Bruno Le Maire a également fait savoir sur RMC et BFMTV que le dispositif sera prolongé au-delà du 11 mai pour les secteurs toujours en difficulté.

Le coût du chômage partiel en France, qui concerne actuellement 8 millions de salariés, coûtera 24 milliards d'euros, a indiqué ce mardi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire sur RMC et BFMTV.

Il a également indiqué que le dispositif sera "prolongé jusqu'à ce que ce soit nécessaire" et donc possiblement après la levée du confinement. "Si au-delà du 11 mai, il y a des secteurs qui ne reprennent pas (...) il faudra continuer à les aider", a-t-il ajouté, évoquant notamment l'hôtellerie-restauration qui sera "une priorité" et devrait bénéficier d'un "plan spécifique". 

Plan d'urgence de 100 milliards d'euros

Au total, l'effort public d'aide à l'économie atteindra "plus de 100 milliards d'euros", a encore expliqué Bruno Le Maire. 

"L’effort global que nous avions envisagé au départ était 45 milliards d’euros. On a plus que doublé. On sera demain à plus de 100milliards d’euros que les pouvoirs publics et l’état français mettent à disposition de l’économie pour sauver notre économie", a-t-il souligné. 
P.L avec AFP