BFM Business

Usine de Nutella à l'arrêt: le problème serait "économique" et non pas "sanitaire"

Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture

Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture - Ludovic Marin - AFP

Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, croit savoir qu'il n'y a pas de problème sanitaire dans l'usine. Mais il n'a pas donné plus de détails.

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a indiqué qu'il "n'y aurait pas de problème sanitaire" dans l'usine de Nutella en Normandie où Ferrero a décidé de suspendre temporairement la production après avoir repéré un défaut de qualité. "Apparemment, à l'heure où je vous parle, il n'y aurait pas de problème sanitaire", a indiqué le ministre, interrogé sur la chaîne de télévision CNews par Jean-Pierre Elkabbach. "C'est un problème économique d'après ce qui m'est remonté", a ajouté Didier Guillaume, sans plus de précisons.

Ferrero avait annoncé mercredi avoir décidé "de suspendre temporairement" mardi, "par précaution", la production du premier site de fabrication au monde de Nutella, en Normandie. "Nous avons repéré un défaut qualité au niveau de l'un des produits semi finis entrant dans la fabrication de nos produits Nutella et Kinder Bueno", avait expliqué Ferrero. "Pour l'heure, nous pouvons affirmer qu'aucun produit actuellement sur le marché n'est concerné par la situation et que l'approvisionnement de nos clients se poursuit sans interruption", avait ajouté le service de presse de Ferrero France.

"Les résultats seront connus d'ici à la fin de la semaine"

L'arrêt de l'usine de Villers-Ecalles (Seine-maritime) va permettre de mener des investigations dont "les résultats seront connus d'ici à la fin de la semaine et nous permettront de prendre les mesures correctives nécessaires", avait précisé la filiale française du groupe familial italien.

L'usine de Villers-Ecalles est le premier site de production au monde de Nutella, pâte à tartiner composée à 56,3% de sucre et à 30,9% de matière grasse. Elle produit 600.000 pots par jour, soit un quart de la production mondiale. Le groupe Ferrero a doublé son chiffre d'affaires en dix ans pour atteindre plus de dix milliards d'euros. Il compte 22 sites de production et plus de 30.000 employés. 

Diane Lacaze avec AFP