BFM Business

Soldes: premier bilan décevant

Les grandes marques sont particulièrement recherchées durant les soldes.

Les grandes marques sont particulièrement recherchées durant les soldes. - -

Après le premier week-end des soldes, les commerçants font leur bilan. Si les ventes des centres commerciaux sont stables, le chiffre d'affaires des enseignes de l'habillement est, lui, en baisse de 5 à 10%.

L'engouement des acheteurs pour les soldes, c'est terminé? Pas tout à fait. Si l'intérêt des Français pour cette période s'est un peu tassé, ils restent d'irréductibles traqueurs de la bonne affaire. Et ils vont en priorité dans les grands magasins.

Il y avait donc foule dans les grands magasins du boulevard Haussman, le week-end dernier. "Les clients sont à la recherche de marques pointues", qui n'ont pas l'habitude de proposer des rabais, explique Claude Boulle, le président de l'Union du grand commerce de centre-ville à BFM Business, ce 14 janvier.

Plus qu'"une semaine pour se refaire"

"Sans être excellents, les soldes démarrent bien", affirme Jean-Michel Silberstein, délégué général du Conseil national des centres commerciaux. Selon lui, "dans les centres commerciaux, on est sur une quasi stabilité de la fréquentation", avec une baisse de 0,6% sur les cinq premiers jours au niveau national, mais positif en Ile-de-France.

En revanche, la Fédération des enseignes de l'habillement (FEH) tire un premier bilan décevant: entre -5 et -10% de chiffre d'affaires par rapport à 2013.

"Les commerçants espèrent le retour du froid pour vendre les grosses pièces, plus chères. Il reste moins d'une semaine pour se refaire", explique Jean-Marc Genis, président de la FEH. A la fin du week-end prochain, le 19 janvier, les soldes seront pliés.

Hélène Cornet