BFM Business

Restaurants: une semaine après la réouverture, l'enthousiasme des Français reste intact

Entre le 17 et le 23 mai, le nombre de réservations enregistrées sur la plateforme TheFork était encore supérieur de 88% à celui observé lors de la réouverture de juin 2020, après le premier confinement.

Malgré la météo maussade des derniers jours sur une large partie du pays, les Français ont répondu présents. Après une première journée de réouverture réussie mercredi dernier, les terrasses des restaurants continuent de faire le plein. Et la tendance devrait se poursuivre.

Selon les chiffres communiqués par TheFork, le nombre de réservations en ligne enregistrées entre le 17 et le 23 mai était encore supérieur de 88% à celui observé début juin 2020, lors de la réouverture qui a suivi le premier confinement. Avec un boom encore plus marqué à Paris (+205%) et à Marseille (+115%).

"C'est une nouvelle vraiment positive pour le secteur de voir que juste après l'annonce de la réouverture, les clients ont commencé à réserver pour leurs prochaines sorties au restaurant. L'appétit est toujours là et les gens ont hâte de sortir à nouveau", se réjouit Damien Rodière, Directeur Général de TheFork Europe de l’Ouest.

Ce premier bilan est d’autant plus encourageant que seuls 46% des 8749 établissements sondés par la plateforme ont rouvert dès le 19 mai, tandis que 26% attendront la réouverture des salles le 9 juin, soit parce qu’ils n’ont pas de terrasse, soit parce qu’ils estiment que les conditions économiques et sanitaires ne sont pas encore optimales pour accueillir leur clientèle (couvre-feu, jauge…). Les autres prévoient d’ouvrir dans un troisième temps.

Des clients moins regardants sur le budget

Alors que les amateurs des terrasses ont pu reprendre leurs habitudes, ils se montrent tout de même plus prévoyants: lorsqu’une majorité d’entre eux réservaient leur table le jour même avant la crise, ils le font désormais en moyenne un à deux jours à l’avance.

Et malgré le couvre-feu, les Français veulent passer le plus de temps possible au restaurant. En témoigne la part des réservations pour le déjeuner qui est passée de 32% en juin 2020 à 52% aujourd’hui.

Si les restaurants proposant de la cuisine française et italienne et dont le prix moyen du menu se situe entre 25 et 40 euros restent les plus recherchés, les clients semblent vouloir se faire plaisir. En effet, la part des réservations dans les établissements dont le ticket moyen est supérieur à 50 euros est passée de 15 à 24%. De surcroît, la catégorie "Insider" de The Fork qui regroupe les meilleures tables du moment représente près d’un tiers des réservations actuelles (31%), contre 13% en 2019.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco