BFM Business

Parcs de loisirs, résidences de tourisme, campings... Faudra-t-il y présenter son pass sanitaire?

A la suite des annonces d'Emmanuel Macron ce lundi, les acteurs de ces secteurs attendent encore des précisions.

Restreindre les activités possibles pour les non-vaccinés et les pousser à se faire vacciner, tel est l'objectif du gouvernement avec l'élargissement de l'utilisation du pass sanitaire dans les prochaines semaines. Cafés, restaurants, lieux culturels, trains pour les longues distances... Il faudra désormais montrer patte blanche pour fréquenter ces lieux.

Néanmoins, certains lieux de vacances n'ont pas été évoqués lundi par le président de la République ni ce mardi par les ministres concernés.

- Parcs de loisirs

Dans les sites du type Center Parcs, l'obligation du pass sanitaire semble actée mais pas encore officielle. "Nous attendons les décrets d'application mais nous avons très peu de doutes, le pass sanitaire devra être mis en place étant donné le nombre de personnes accueillies", explique à BFM Business une porte-parole du groupe Pierre et Vacances qui exploite les Center Parcs.

- Parcs d'attraction

Alors que ces derniers comme Disneyland Paris étaient exemptés de pass sanitaire, Emmanuel Macron a annoncé que la mise en place du pass sanitaire sera obligatoire dès le 21 juillet comme tous les établissements recevant plus de 50 personnes.

- Campings et résidences de tourisme

Selon des informations BFMTV, le pass sanitaire ne sera pas demandé dans les campings, tout comme les résidences de tourisme.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business