BFM Business

Où faire ses courses coûte-t-il le moins cher?

Cette année, les enseignes de la grande distribution se livrent moins bataille sur les prix que l’an dernier.

Cette année, les enseignes de la grande distribution se livrent moins bataille sur les prix que l’an dernier. - AFP-Mychele Daniau

"Une étude portant sur les prix affichés par les drives montre qu'en moyenne, les points de vente les moins chers de France sont situés en Charente et dans les Côtes d'Armor. D'une enseigne à l'autre, les écarts sont parfois marquants."

Faire ses courses alimentaires à Paris coûte en moyenne 5,4% plus cher que dans le reste de la France, ont montré les chiffres de l’Insee publiés mi-avril. Mais les prix des produits de consommation courante varient aussi d’un département français à l'autre. Où fait-on des économies?

Les consommateurs chanceux habitent dans les Côtes d’Armor et en Charente. Ceux résidant dans le Finistère et le Tarn sont également privilégiés. En effet, ces départements font partie de ceux où les prix de la grande distribution sont les moins élevés de l’Hexagone, comme le montre l’étude Distri Prix publiée ce mois-ci par les éditions Dauvers. 

Le Lot et le Vaucluse dans la moyenne

A contrario, les consommateurs ayant à payer le plus cher, pour les mêmes produits, sont ceux qui habitent à Paris, dans les Hauts-de-Seine et dans les Alpes-Maritimes. Certes, les coûts d’exploitation y sont souvent plus élevés, en raison notamment du montant des loyers, mais les clients eux-mêmes auraient leur part de responsabilité, accordant parfois "une moindre sensibilité aux prix", avancent les auteurs de cette étude, qui ont pris pour base les prix affichés sur les sites des drives.

En 2016, les enseignes de la grande distribution se livrent moins bataille sur les prix que l’an dernier. Le nombre de départements dont l'indice de prix est en dessous de 3 points de la moyenne nationale est d’ailleurs passé de 16 à 10. Le Lot et le Vaucluse sont parfaitement représentatifs de la moyenne des prix français. L’Ardèche, les Ardennes et la Meuse en sont également très proches, comme le montre ce graphique:

-
- © Etude Distri Prix - A3 Distrib/Editions Dauvers

Alors, que peuvent faire les consommateurs pour essayer de dépenser un peu moins sans pour autant déménager? Privilégier certaines enseignes pour leurs achats en ligne. En effet, l’étude montre - sans grande surprise -, des différences de prix marquantes entre les différents drives.

Monoprix, le drive le plus cher

Les drives sur lesquels les prix sont les moins élevés, en moyenne, sont ceux de Leclerc (leclercdrive.fr), puis Géant Casino, puis Carrefour (courses.carrefour.fr).

À l’inverse, Monoprix, via son site courses.monoprix.fr, est l’enseigne la plus chère de France en avril 2016. Viennent ensuite Casino (casinodrive.fr, mescoursescasino.fr) puis Carrefour Market.

-
- © Etude Distri Prix - A3 Distrib/Editions Dauvers

Reste que ces chiffres sont à relativiser, les niveaux moyens de salaires étant largement différents d’un département à un autre.

Adeline Raynal