BFM Business

Nestlé détectera les allergies au lait grâce à cette biotech française

-

- - Dornum72-Creative Commons BY-SA 3.0

"La filiale santé de Nestlé va développer et vendre un test sous forme de patch avec DBV. Elle versera 10 millions d'euros à ce spécialiste français du diagnostic des allergies alimentaires infantiles, qui pourrait à terme espérer recevoir jusqu'à 100 millions d'euros. "

Cette société biopharmaceutique française va bénéficier d'un gros coup de pouce de Nestlé. DBV Technologies va coopérer mondialement avec la filiale santé de la multinationale suisse pour développer et commercialiser un test de détection de l'allergie au lait chez les nourrissons. La société française a développé une technologie de patch, baptisée Viaskin, non-invasive, qui pourrait potentiellement révolutionner la détection et le traitement des allergies alimentaires (arachide, œuf,...).

L'allergie aux protéines de lait de vache, qui affecte 2 à 3% des nourrissons et jeunes enfants, est souvent difficile à déceler par les médecins compte tenu du caractère non-spécifique des symptômes. L'intérêt de Nestlé pour les tests de DBV tient au fait que sa filiale santé offre déjà une gamme de solutions nutritionnelles infantiles (des laits spécifiques) adaptées aux enfants victimes d'une allergie aux protéines du lait de vache et d'autres allergies et intolérances alimentaires.

Nestlé aura un droit mondial exclusif de commercialisation du patch

"Grâce à la complémentarité avec Nestlé Health Science, nous renforçons notre portefeuille de produits potentiellement novateurs et de haute technologie" a souligné le Dr Pierre-Henri Benhamou, président-directeur général de DBV Technologies. La biotech française avait annoncé fin 2015 des résultats positifs d'une étude de suivi sur douze mois de son patch Viaskin Peanut contre l'allergie à l'arachide. Il prévoit une première commercialisation aux États-Unis en 2018

L'accord avec Nestlé prévoit que la société française bénéficiera d'un versement initial de 10 millions d'euros. Elle pourra ultérieurement recevoir jusqu'à 100 millions d’euros pour les étapes de développement, d’obtention des autorisations réglementaires et de commercialisation. Nestlé Health Science bénéficiera en effet d’un droit exclusif de commercialisation du produit au niveau mondial, s’il est approuvé, DVB percevant des royalties sur ces ventes.

L'activité de cette filiale de Nestlé se situe à la charnière de la nutrition et de la santé. Elle fait partie des axes de croissance du géant suisse, à travers les aliments destinés à prévenir le vieillissement mais aussi les solutions en pédiatrie.

Retrouvez le cours de bourse de DBV Technologies en temps réel en cliquant ici.

Frédéric Bergé