BFM Business

Naf Naf va passer sous pavillon chinois

-

- - Philippe Huguen - AFP

La chaîne de prêt-à-porter mise en vente par Vivarte a trouvé preneur: l'acheteur est le groupe chinois La Chapelle Fashion Co., ont indiqué les syndicats ce mercredi.

La marque de prêt-à-porter féminin Naf Naf (Vivarte) va être rachetée par le groupe chinois La Chapelle Fashion Co., qui reprendra l'ensemble des boutiques sauf une, a-t-on appris mercredi de sources syndicales.

"On nous a annoncé que La Chapelle est entré en négociation exclusive avec Naf Naf et ses filiales", ont précisé ces sources à la suite d'une réunion avec la direction. L'enseigne Naf Naf, qui emploie 920 personnes, était en vente depuis mars 2017. "L'achat devrait être réalisé au début du deuxième trimestre, donc fin mars début avril", ont dit les représentants du personnel.

Est-ce que le centre de décision va être délocalisé?

Naf Naf compte environ 350 boutiques (dont une cinquantaine de franchises et 120 "corners" dans des grands magasins) en France et à l'étranger. Toutes seront reprises par La Chapelle Fashion Co., sauf une, située sur les Champs-Elysées à Paris, actuellement fermée pour travaux.

La Chapelle Fashion Co. comprend de nombreuses marques surtout connues en Chine (La Chapelle, Puella, UlifeStyle...), et se concentre sur "le marché grand public des vêtements pour femmes", selon son site. Le groupe chinois totalisait plus de 9.000 points de vente en Chine à l'été 2017, peut-on y lire.

"Compte tenu de la situation de Vivarte, on pense que le fait que Naf Naf soit en vente est une bonne chose pour l'investissement et pour le développement de la marque", ont estimé plusieurs élus du personnel. "Mais est-ce que le centre de décision restera en France ou va être délocalisé en Chine ?", se sont-ils inquiétés.

Le groupe Vivarte, connu pour ses marques La Halle, Minelli, San Marina, CosmoParis et Caroll, est engagé depuis plusieurs mois dans un plan de cessions et de restructuration. En 2017, il a vu son chiffre d'affaires baisser d'environ 18%, à 1,8 milliard d'euros, et a enregistré une perte de 305 millions d'euros.

Le groupe n'a pas souhaité commenter ces informations dans l'immédiat. La veille, la maison-mère de La Halle avait confirmé avoir trouvé un acheteur pour une autre des trois marques qu'il a mises en vente récemment, André, qui va être rachetée par le spécialiste de la vente de chaussure en ligne: Spartoo.

N.G. avec AFP