BFM Business

Masques lavables ou chirurgicaux: quel budget mensuel pour les Français?

Vendus entre 50 centimes pour le modèle à usage unique et 2 ou 3 euros pour les versions lavables, les masques sont une nouvelle dépense à prendre en compte dans le budget des familles. Combien d'euros faut-il prévoir par mois? Tout dépend l'usage que vous en ferez. Exemples avec quatre cas concrets.

Après le 11 mai, le port du masque sera obligatoire ou conseillé dans de nombreuses situations de la vie quotidienne: transports en commun, courses, collèges... Un objet indispensable qui peut vite représenter un coût non négligeable pour de nombreux Français. Si des collectivités ont prévu de distribuer des masques en tissu à la population, un masque par personne risque dans la grande majorité des cas de ne pas suffire. Et pour cause, qu'ils soient chirurgicaux ou en tissu, il ne faut pas les porter plus de quatre heures: dès qu'ils deviennent humides, ils perdent leur efficacité. Il faut donc en prévoir plusieurs par jour.

La grande distribution a prévu de vendre des masques dès le 4 mai, au prix de 50 à 60 centimes pour les masques chirurgicaux et de 2 à 3 euros pour les masques en tissu. Si ces derniers sont plus chers à l'achat, ils sont plus économes à l'usage. Mais dans les deux cas, l'impact financier sur le budget de votre ménage n'est pas négligeable.

> Un célibataire parisien autorisé à télétravailler

Diego vit seul à Paris, il se déplace en métro. Son emploi l'oblige à passer quelques jours par semaine au bureau. En moyenne, il continue néanmoins à télétravailler trois jours par semaine. Le weekend, il a décidé de s'octroyer deux sorties pour rencontrer quelques amis. En revanche, il continue de faire ses courses une fois par semaine. Et dans les deux cas il porte un masque. 

Selon nos estimations, il a donc besoin de l'équivalent de douze masques chirurgicaux par semaine, soit un budget mensuel d'environ 27 euros. S'il opte pour des masques en tissu, il devra en avoir cinq pour le mois, afin de les laver et les changer régulièrement dans la journée. A 3 euros le masque, il lui en coûtera 15 euros pour le mois.
seul.jpg
seul.jpg © -

> Une famille de quatre personnes vivant dans la périphérie de Lyon

Marie et Gwendal ont deux enfants, Lucile qui est au collège et son grand frère Matthieu qui est au lycée. Marie est vendeuse et devra se rendre chaque jour au travail en tramway. Son employeur lui fournit des masques, mais elle en achète aussi notamment pour ses déplacements domicile-travail. Gwendal est ingénieur du son dans une salle de spectacle et est actuellement au chômage partiel. Matthieu continue de suivre ses cours à la maison, et Lucile va au collège une semaine sur deux. 

Le père et la mère de famille vont chacun faire des courses au moins une fois par semaine, et la famille s'accorde une sortie tous ensemble par semaine. Les enfants vont également de temps à autre voir leurs amis. Dans toutes ces situations, ils portent des masques.

Nous évaluons ainsi leur consommation en masques chirurgicaux à une vingtaine par semaine, soit un coût de plus de 50 euros par mois. Si la famille opte pour des masques en tissu, il lui en faudra également un certain nombre pour assurer la rotation et les lavages: au moins une dizaine, pour un coût de 30 euros pas mois. 
famille.jpg
famille.jpg © -

> Un couple installé près de Laon

Baptiste et Rémi vivent dans un village de l'Aisne. Baptiste se rend sur son lieu de travail en voiture et son employeur lui fournit des masques, il n'a donc qu'à acheter des masques pour sortir faire ses courses ou ses loisirs. Rémi est artisan, se déplace chez des clients et doit acheter lui-même ses masques. Ils vont chacun au supermarché une fois par semaine, et voir leurs amis et leurs familles deux fois par semaine.

Nous estimons leurs consommation de masques chirurgicaux à environ 25 par semaine, en grande partie due à l'activité professionnelle de Rémi. Soit un coût d'environ 60 euros par mois. Si le couple opte pour des masques en tissu, il lui en faudra une dizaine pour un coût d'environ 30 euros.
couple.jpg
couple.jpg © -

> Un couple de retraités breton

Catherine et Joël vivent à Landerneau où ils sont tous les deux à la retraite. Lors de leurs sorties à vélo, ils ne portent pas de masques. Ils les portent uniquement lorsqu'ils vont faire les courses qu'ils font ensemble: au marché, à la pharmacie... 

Nous estimons qu'ils auront besoin d'une dizaine de masques chirurgicaux par semaine, soit un coût de 24 euros par mois. S'ils optent pour des masques en tissu, il leur en faudra deux à trois chacun, soit un coût d'environ 18 euros. 
retraités.jpg
retraités.jpg © -
Anne-Katell Mousset