BFM Business

Marisol Touraine exclut tout déremboursement des lunettes

Marisol Touraine ne compte pas suivre les recommandations de la Cour des comptes, qui propose le déremboursement d'une partie des frais d'optique.

Marisol Touraine ne compte pas suivre les recommandations de la Cour des comptes, qui propose le déremboursement d'une partie des frais d'optique. - -

La ministre des Affaires sociales et de la Santé a réagi ce mardi 17 septembre au rapport de la Cour des comptes, qui préconise l'arrêt des remboursement de lunettes par la Sécurité sociale,

Le rapport annuel de la Cour des comptes sur la Sécurité sociale, publié ce mardi 17 septembre, n'a pas manqué de susciter des réactions. Le gouvernement a voulu déminer le terrain à propos d'un éventuel déremboursement des frais d'optique.

Dans un entretien au site de ?Ouest-France, Marisol Touraine a ainsi voulu mettre fin à la polémique naissante. "En matière d'optique, j'ai engagé un processus pour voir comment nous pourrions faire baisser les prix de certains produits et qui viendra à son terme prochainement", a déclaré la ministre des Affaires sociales et de la Santé.

La Cour des comptes "passe chaque année en revue les économies possibles et propose des orientations. Le gouvernement les accueille toujours avec attention mais ce ne sont pas nos propositions", a-t-elle souligné.

Hamon "très réservé" sur la proposition de la Cour

Un peu plus tôt dans la journée, Benoît Hamon avait, lui aussi, fait part des ses doutes.

"Je suis très réservé sur cette proposition de la Cour des comptes (...) surtout quand il s'agit systématiquement de serrer la vis. C'est très bien de réduire les dépenses mais il ne faut pas qu'on soit totalement asphyxiés", avait affirmé le ministre de la Consommation lors d'un point presse au siège social de la coopérative d'opticien-lunetier Optic 2000 à Clamart (Hauts-de-Seine).

"Que la Cour des comptes se préoccupe de cette question est légitime, c'est son rôle. Mais je ne crois pas que ce soit la priorité de demander le désengagement total de la Sécurité sociale" sur le remboursement des frais d'optique, a indiqué le ministre.

Où trouver six milliards d'économies?

Le gouvernement se trouve maintenant face à un casse-tête. Ce dernier a, en effet, annoncé que sur les 15 milliards d'économies prévues dans le Budget 2014, six milliards concerneraient le financement de la Sécu.

D'autant que Marisol Touraine, mais aussi plus récemment François Hollande, ont affirmé qu'aucune nouvelle taxe ne serait imposée.

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014 sera présenté le 26 septembre prochain.

Y. D.