BFM Business

Les producteurs vont exporter un surplus de 15 millions d’oeufs

Les oeufs bretons, dont la surproduction fait chuter les cours, partiront à l'exportation.

Les oeufs bretons, dont la surproduction fait chuter les cours, partiront à l'exportation. - -

Face à la surproduction française d'oeufs, les producteurs ont décidé d'exporter 15 millions d'unités. Cette sortie du marché français devrait aider à faire remonter les cours de l'oeuf dans l'Hexagone.

Face à la surproduction d’oeufs en France, les producteurs vont exporter massivement. L’interprofession de l’oeuf a annoncé, ce lundi 19 août, l’exportation en urgence de 15 millions d’oeufs, pour faire remonter les cours en France.

Il s’agit de mesures d'urgence "car les mesures de fond prises ces dernières semaines ne donneront des résultats qu'à moyen terme", a expliqué le président du Comité pour la promotion de l'oeuf, Philippe Juven.

Les différents services français en charge de l’export, dont les missions économiques des ambassades, aideront le syndicat national des industriels et professionnels de l’oeuf à cibler les marchés et à adapter l’offre aux normes des pays.

Des mesures promises par Stéphane Le Foll

Lors d’une réunion de crise la semaine dernière, Stéphane Le Foll avait promis d’aider les producteurs d’oeufs à trouver des débouchés à l’export pour le surplus français. Un guichet unique pour les producteurs en difficulté sera aussi mis en place.

Des producteurs bretons en colère avaient détruit plusieurs centaines de milliers d’oeufs, mi-août. Ils protestaient contre le faible cours de l’oeuf, conséquence d’une surproduction des élevages français.

Face au gâchis qui avait choqué l’opinion public, les producteurs avaient donné quelques milliers d’oeufs aux associations caritatives, une action qu’ils souhaitent réitérer.

A.D. avec AFP