BFM Business

Les prix à la consommation en hausse de 0,4% en mars

La hausse de la TVA semble avoir peu d'incidence sur l'inflation.

La hausse de la TVA semble avoir peu d'incidence sur l'inflation. - -

Comme le mois précédent, cette légère hausse s'explique par le rebond des prix des produits manufacturés après les soldes d'hiver. Sur un an, la progression des prix tombe à 0,6% en France, selon les chiffres de l'Insee publiés ce 10 avril.

La hausse des prix à la consommation reste très modérée en France. Selon les chiffres publiés ce 10 avril par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), ils n'ont progressé que de 0,4% en mars. La hausse des taux intermédiaire et normal de TVA intervenue au 1er janvier semble donc pour l'instant avoir un impact limité sur l'inflation.

Selon l'Insee, l'augmentation s'explique, comme en février, par l'effet du rebond, des prix des produits manufacturés après les soldes d'hiver. Mais aussi par la hausse saisonnière, en période de vacances, des prix de certains services. A l'inverse, les prix de l'énergie et de l'alimentation se sont repliés.

La faible inflation inquiète

Sur un an, le rythme de progression des prix tombe toutefois à 0,6%, contre 0,9% à fin février, ce qui confirme la faiblesse de l'inflation en France et plus généralement dans la zone euro.

Une situation qui inquiète parce que, si elle encourage le pouvoir d'achat, elle comporte également des risques de déflation, lorsque les prix baissent et les salaires stagnent.

Ces nouveaux chiffres devraient alimenter les anticipations d'une prochaine action de la Banque centrale européenne.

C.C. avec agences