BFM Business

Les Galeries Lafayette accélèrent en Chine et veulent y ouvrir 10 magasins d'ici 2025

Les Galeries Lafayette veulent ouvrir d’ici 2025 une dizaine de nouveaux magasins en Chine.

Les Galeries Lafayette veulent ouvrir d’ici 2025 une dizaine de nouveaux magasins en Chine. - Eddy Van 3000 - CC

Après avoir ouvert un premier magasin à Pékin en 2013, l'enseigne française a inauguré officiellement à Shanghai un deuxième établissement en Chine.

L'objectif des Galeries Lafayette en Chine est clair. D'ici 2025, l'enseigne tricolore envisage d'ouvrir huit magasins de plus. Soit 10 au total. Depuis ce vendredi, le groupe français dispose de deux magasins implantés dans l'empire du Milieu.

Le premier, à Pékin, a été inauguré en 2013. Le deuxième vient d'ouvrir officiellement ses portes ce vendredi à Shanghai. Il faut dire que l'intérêt des Chinois pour la marque Galeries Lafayette est particulièrement fort. Ils représentent, à titre d'exemple, le tiers des 37 millions de visiteurs qui arpentent chaque année son vaisseau amiral situé sur le boulevard Haussmann à Paris.

D'ici 2025, le groupe table sur le fait que la Chine devrait représenter entre 60% et 70% de son chiffre d'affaires réalisé à l'international.

Objectif: 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires en Chine

Sans pour autant dévoiler l'actuel chiffre d'affaires de l'enseigne française en Chine, le vice-président du groupe pour l'international, Philippe Pedone, espère, d'ici 5 ans, être en mesure de dégager sur place un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros.

Pour l'heure, l'international représente 10% du chiffres d'affaires du groupe. Lequel prévoit de faire passer cette proportion à 20% ou 25% en 2025, "C'est tout à fait possible", assure, Philippe Pedone.

De son côté, le PDG des Galeries Lafayettes Nicolas Houzé a tenu à préciser que l'ouverture du magasin de Shanghai avait été entièrement financée par les recettes issues de l'adresse pékinoise, devenue rentable en trois ans. Là encore, le montant de l'investissement n'a pas été révélé. Le groupe prévoit cependant de réaliser des économies pour les prochaines ouvertures de magasins par rapport aux investissements qui ont été nécessaires au moment de l'arrivée du groupe dans le pays. "On a mis six ans à ouvrir le deuxième magasin. On fera en sorte d'aller plus rapidement pour le troisième", a affirmé Nicolas Houzé, sans toutefois révéler dans quelles villes les prochains magasins pourraient s'installer.

Le choix toujours stratégique de l'emplacement

"Galeries Lafayette est une marque attirante. On est sollicités par des propriétaires de centres commerciaux, et même par des villes, pour ouvrir des Galeries Lafayette à travers la Chine", a fait valoir le PDG de l'enseigne, estimant souhaiter privilégier "le vrai potentiel" de l'emplacement et de la clientèle.

"Il faut qu'on soit extrêmement vigilants parce qu'évidemment, notre objectif c'est de rechercher des emplacements de qualité", a ajouté l'héritier du groupe familial. A l'international, les Galeries Lafayette, qui comptent 59 magasins en France, disposent d'adresses à Dubaï, à Doha, à Berlin, Istanbul, Beyrouth et Jakarta. Des ouvertures sont prévues le mois prochain au Luxembourg et en 2022 à Milan.

J.C-H avec AFP