BFM Business

Les fausses pharmacies en ligne se multiplient

De plus en plus de sites illégaux proposent des médicaments contrefaits à bas prix.

De plus en plus de sites illégaux proposent des médicaments contrefaits à bas prix. - -

Un mois après l'entrée en vigueur du décret encadrant les ventes en ligne de médicaments, l’Ordre national des pharmaciens met en garde contre la multiplication des sites frauduleux.

Moins d’un mois après l’entrée en vigueur du décret encadrant la vente de médicaments en ligne, l’Ordre national des pharmaciens tire la sonnette d’alarme. L’institution a, en effet, recensé 11 sites frauduleux, c’est-à-dire non adossé à une véritable pharmacie, et porterait plainte auprès de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique, rapporte Le Parisien, ce mercredi 7 août.

Viagra et pilules de régime à bas prix

Le 12 juillet dernier, le décret d’application autorisait la vente sur internet de médicaments sans prescription. Mais, à l’époque, peu de vraies officines avaient demandé leur agrément pour ouvrir une vitrine web.

Ce qui n’est absolument pas le cas sur les sites frauduleux, qui proposent essentiellement des stimulants sexuels à prix cassés. Viagra, mais aussi pilules de régime, ces médicaments sont le plus souvent des contrefaçons et présentent des risques pour la santé.

Si la vente de médicaments contrefaits a toujours existé sur internet, c’est surtout leur apparence 100% française qui inquiète l’Ordre national des pharmaciens.

Malgré des noms de domaines bien français, un design tricolore et des pages entièrement en français, ces sites illégaux sont majoritairement hébergés en Russie.

A.D. et Alexis Cuvillier (vidéo)