BFM Business

Les consommateurs seront-ils séduits par le nouveau Pepsi?

Pepsi lance une boisson sans aspartame

Pepsi lance une boisson sans aspartame - Justin Sullivan - AFP

Pepsi lance, ce 17 août aux Etats-Unis, une nouvelle boisson sans aspartame. Grand défi pour l'entreprise, qui a du mal à trouver la solution miracle pour relancer les ventes de sodas aux Etats-Unis.

Pepsi mise sur le "sans aspartame". Tout l'enjeu est de coller au plus près aux nouvelles exigences des consommateurs américains, qui ont tendance à bouder les sodas et autres produits industriels au profit des boissons plus naturelles. Une preuve par les chiffres : l'année dernière, les ventes d'eau en bouteille ont grimpé de 7% quand celles de sodas reculaient d'1%. Et le phénomène n'est pas nouveau. Cela fait 10 ans que les ventes reculent. Au point que certains instituts estiment que l'eau dépassera le soda en 2017.

Plusieurs facteurs peuvent l'expliquer. D'abord, les campagnes de lutte contre l'obésité et les maladies de type diabète. La première catégorie de sodas visés est les "light". Plusieurs études ont démontré une corrélation entre leur consommation régulière et l'obésité ou l'apparition de certaines maladies cardio vasculaire.

L'aspartame cancérigène

Ensuite, les anti-sodas ont visé l'aspartame accusé d'être cancérigène. Cela a tellement bien marché que Coca a décidé de supprimer l'ingrédient de ses sodas l'année dernière, en le remplaçant par la stevia, un édulcorant naturel très sucrant.

Aujourd'hui, Pepsi lui emboite donc le pas et n'hésite pas à modifier la formule magique de sa boisson pour relancer ses ventes. L'aspartame est remplacé par un cocktail d'autres édulcorants. Tout l'enjeu est désormais de réussir son coup marketing. Le groupe l'assure, le changement de recette n'altère pas le gout du Pepsi. Il faut juste que les consommateurs y croient.

Sidonie Watrigant