BFM Business

Le petit coup de pouce de Lidl aux agriculteurs

La grande distribution fait profil bas face aux agriculteurs.

La grande distribution fait profil bas face aux agriculteurs. - Jean-Pierre Muller - AFP

Lidl vient d'annoncer que pour chaque litre de son lait acheté, le groupe reverserait 3 centimes d'euro aux éleveurs. Avant cela, d'autres avaient déjà montré leur soutien en faveur du monde agricole.

Les distributeurs commencent-ils à craindre la colère des agriculteurs? Alors que ces derniers sont mobilisés depuis plusieurs semaines, les grands groupes multiplient les gestes d'apaisement. Le dernier en date vient de Lidl France. Du 1er mars au 1er septembre, pour chaque litre de lait Envia vendu – marque de lait de Lidl – le géant allemand reversera 3 centimes d'euro aux éleveurs. L'an dernier, 230 millions de litres de lait ont été achetés.

Le distributeur E.Leclerc s'est, de son côté, engagé à ne pas demander de nouvelles baisses de prix sur les produits laitiers français. En contrepartie, Leclerc demande aux pouvoirs publics d'intervenir pour que les industriels garantissent aux éleveurs un prix d'achat 2016 "qui soit au minimum au niveau équivalent à celui de 2015".

Intermarché et sa filière Agromousquetaires, eux, tendent la main vers les éleveurs de porcs. Ils ont décidé de mettre en place un nouveau mécanisme de rémunération de leurs éleveurs porcins partenaires. "Alors que le cours du porc est au plus bas, Intermarché et son pôle agroalimentaire, Agromousquetaires, s'engagent à soutenir dans la durée la filière porcine en assurant à leurs éleveurs partenaires un prix d'achat rémunérateur pouvant atteindre 1,50 euro/kg face au cours actuel de 1,25 euro (prime comprise)", indique le groupe dans un communiqué.

Soutien sur des tickets de caisse

Mi-février, la Fédération du commerce et de la distribution annonçait que "les enseignes membres de la FCD (Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Lidl, Système U) [s'étaient] mises d'accord pour participer à un fonds de solidarité de 100 millions d'euros en faveur des éleveurs porcins. Ce fonds, transitoire, couvrira des versements aux éleveurs pour une période de six mois".

À plus petite échelle, le patron du Leclerc de Lanester dans le Morbihan, Pierre Ollivier, apporte son soutien aux agriculteurs d'une manière des plus originales. Il a décidé d'interpeller Jean-Yves Le Drian, président de la région Bretagne, sur des tickets de caisse. Lorsque le client paie, il a droit sur son ticket à un message en lettres capitales: "Jean-Yves Le Drian, quelles solutions pour l'avenir de nos agriculteurs???". Il a également installé un panneau lumineux à l'entrée du magasin, où il est écrit: "Je suis à 100% avec les agriculteurs! Il faut que les politiques agissent".

Il faut espérer que les tensions s'apaisent avant le salon de l'agriculture, qui ouvre ses portes le 27 février Porte de Versailles. Certains distributeurs, tels que Lidl ou Auchan, seront présents.

D. L.