BFM Business

Laguiole récupère partiellement l'usage de son nom

Les couteaux produits à Laguiole sont reconnaissables à la petite abeille qui orne leur manche.

Les couteaux produits à Laguiole sont reconnaissables à la petite abeille qui orne leur manche. - Tim Chambers - Wikimedia - CC

La justice européenne a pris ce mardi une décision qui revient à rendre au village de Laguiole, qui produit les célèbres couteaux aveyronnais, la propriété de son nom. En tout cas pour la vente de couteaux et quelques autres ustensiles.

Seuls les couteaux fabriqués à Laguiole pourront porter le nom du village aveyronnais. La justice européenne a annulé ce mardi le dépôt de la marque Laguiole par un habitant du Val-de-Marne en ce qui concerne la vente de couteau et de toute une gamme d'ustensiles. Il peut en revanche utiliser ce nom de marque pour une série d'autres produits.

Gilbert Szajner, ressortissant du 94, avait déposé la marque Laguiole en France en 1993 pour vendre non seulement de la coutellerie, qui a fait la réputation mondiale de ce bourg du sud-ouest de la France depuis le début du XIXe siècle, mais également du linge de maison, des vêtements, des meubles, des briquets, des tapis et des jouets. Au total, 38 classes de produits, souvent importés de Chine ou du Pakistan, sont vendues sous cette marque.

"Vive l'Europe", s'exclame le maire

En 2001, il a réclamé l'enregistrement de la marque au niveau européen, qui lui a été accordé en 2005. La société "Forge de Laguiole", qui avait relancé en 1987 la fabrication du fameux couteau dans le village, a alors demandé l'annulation de la marque, ce qui lui a été accordé en 2011.

Mais Gilbert Szajner a alors introduit un recours devant la justice européenne. Il a obtenu partiellement gain de cause ce mardi: il conserve le droit d'utiliser la marque pour ses produits, à l'exception de ceux qui relèvent de la coutellerie, et certains autres que produisait déjà la société 'Forge de Laguiole" à la date de la demande de la marque Laguiole au niveau européen, en 2001.

Il s'agit donc, outre les couteaux, de cuillères, scies, rasoirs, lames de rasoirs et nécessaires de rasage, limes, pinces à ongles, coupe-ongles et trousses de manucure, coupe-papiers, tire-bouchons et ouvre-bouteilles, blaireaux à barbes et nécessaires de toilettes, coupe-cigares et cure-pipes.

La maire, dont le village multiplie les recours au niveau français et européen pour faire reconnaître une "spoliation" de son nom, a crié un "vive l'Europe" après l'annonce de la décision européenne ce mardi. 

N.G. avec AFP