BFM Business

La start-up qui filtre l'eau du robinet pour les restaurants lève des fonds

En 2015, Castalie a intégré le hub start-up de Bpifrance dans l'objectif d'accélérer son développement.

En 2015, Castalie a intégré le hub start-up de Bpifrance dans l'objectif d'accélérer son développement. - Castalie

"La société Castalie filtre l'eau du robinet pour fournir une alternative moins chère à l'eau minérale sur les tables des restaurants. Elle a levé 2,7 millions d'euros, la première opération de cette envergure depuis sa création en 2011."

Comment transformer l'eau du robinet en un business pour l'hôtellerie et la restauration? C'est l'équation que résout pour l'instant Castalie, jeune entreprise ayant développé, depuis 2011, une alternative à l'eau minérale pour les restaurants et leurs clients. Aujourd'hui, plusieurs centaines de restaurateurs et hôteliers serviraient de l'eau "filtrée" par son système sur leurs tables.

Après avoir intégré en 2015 le hub start-up de Bpifrance, la société française a réalisé une levée de 2,7 millions d’euros auprès de plusieurs fonds d’investissements: xtendam, LER, le Comptoir de l’innovation et Bpifrance

Si les fontaines à eau sont répandues en entreprises, Castalie utilise une technologie de microfiltration débarrassant l'eau du robinet du chlore et de toutes ses particules. Elle été développée par la société RC Lux et est utilisée aujourd’hui en milieu hospitalier.

Son équipement produit sur place, là où il est installé, une eau plate ou gazeuse mise en bouteille. Le système permet même de régler la finesse des bulles pour ceux qui choisissent l'eau gazeuse. C'est cette offre globale que la société fournit en location-entretien aux restaurateurs avec les bouteilles qui peuvent être personnalisées et surtout, réutilisées. Pour ces derniers, son atout est de ne pas altérer les sensations du palais de l'amateur de bons plats.

LVMH et Nexity se sont équipées de ses "fontaines" à eau filtrée

La société avance aussi l'argument du gain sur le stockage de l'eau traditionnelle en bouteille et de la réduction de la manutention. Enfin, elle incite les restaurateurs à proposer à leur clientèle une alternative beaucoup plus économique que les eaux minérales classiques, servies habituellement.

Soucieuse de diversifier sa clientèle, la société a, dès 2013, conçu un équipement destiné au marché des entreprises. Quelques grands noms du CAC40 comme LVMH et Nexity ont retenu ce système pour désaltérer leurs salariés dans les bureaux ou au restaurant d'entreprise.

Grâce aux nouveaux fonds récoltés, la jeune entreprise prévoit d'embaucher. "Nous allons renforcer les équipes de support technique et commercial en France" explique Thibaud Lamarque, PDG et fondateur de Castalie. Dans les prochains mois, elle prévoit recruter une quinzaine de collaborateurs, ce qui fera passer ses effectifs à 35 salariés. À l'horizon 2018, elle a pour objectif d'étendre son réseau pour servir 3.000 clients, restaurants, hôtels et entreprises.

Frédéric Bergé