BFM Business

La réforme territoriale met en colère les papetiers

Les zones scolaires ont évolué pour se conformer à la réforme territoriale, mais seulement après l'impression des agendas 2015-2016 par les papetiers.

Les zones scolaires ont évolué pour se conformer à la réforme territoriale, mais seulement après l'impression des agendas 2015-2016 par les papetiers. - Steve 101 - Flickr - CC

Les fabricants d'agenda espèrent un dédommagement du gouvernement qui, dans le cadre de la réforme territoriale, a modifié les zones de vacances scolaires alors que les agendas 2015-2016 étaient déjà imprimés.

C'est une des conséquences pour le moins insolite de la réforme des régions. Pour coller au futur redécoupage territorial, les zones des vacances scolaires ont été modifiées en avril dernier. Malheureusement, les agendas de la rentrée étaient déjà imprimés… et se retrouvent donc erronés. Les imprimeurs espèrent un dédommagement.

Certains ont réédité en catastrophe des exemplaires corrigés, d'autres ont invité leurs clients à télécharger des encarts mis à jour, et des stocks de milliers d'agendas sont parfois partis à la benne. La facture s'annonce salée pour les fabricants qui demandent réparation à l'Etat.

Des centaines de milliers d'euros en jeu

Combien au juste? Probablement des centaines de milliers d'euros. La Fédération des papetiers effectue ces jours-ci un audit pour chiffrer précisément le surcoût dû à ce couac et éventuellement saisir le médiateur interentreprise. Pour l'instant, pas de communication. On fourbit ses armes pour donner du poids au dossier.

Objectif: obtenir réparation pour cette modification tardive des vacances. Mais du côté du ministère de l'Education, un dédommagement n'est guère envisageable, on précise notamment que des représentants des entreprises du secteur étaient associés à la réflexion.

Cette affaire rappelle celle de 2012, lorsque les élèves avaient gagné une semaine de congé en plus à la Toussaint. A cette époque, toutefois, pas de grandes manoeuvres, les agendas étaient restés tels quels dans les rayons.

Elisabeth Hu, édité par N.G